Chroniques En continu

 Au travail, grand fanal !
Au travail, grand fanal !

Je suis depuis quelques mois en période de désintoxication politique. Après 14 ans de dépendance à ce « shoot » professionnel quotidien, la décontamination va bon train, comme le chantier de curetage du cerveau et sa remise à niveau citoyenne.

Publié le 5 mai
 Le modeste triomphe d’Emmanuel Macron
Le modeste triomphe d’Emmanuel Macron

Avec près de 59 % des voix au 2e tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron aurait pu triompher. Après tout, voici un meilleur score que ceux de François Mitterrand ou même du général de Gaulle quand il s’est retrouvé dans un second tour.

Publié le 25 avril
 Quelle Charte des droits ? « Notre » Charte !
Quelle Charte des droits ? « Notre » Charte !

On célèbre, ou exècre, cette semaine le 40anniversaire du rapatriement de la Constitution canadienne et l’entrée en vigueur de la Charte canadienne des droits et libertés. Sans l’accord du Québec ? Oui, ce qui reste inacceptable. Un « coup de force » du gouvernement fédéral ? Tout à fait.

Publié le 20 avril
Présidentielle française Avantage : Macron
Présidentielle française Avantage : Macron

(Paris) Malgré la pandémie, malgré la guerre en Ukraine, le plan de match d’Emmanuel Macron – qu’il avait élaboré il y a fort longtemps – s’est réalisé parfaitement : il se retrouve non seulement au second tour contre l’adversaire qu’il voulait, Marine Le Pen, mais celle-ci est plutôt mal placée pour l’emporter.

Publié le 11 avril
 Vie et mort des partis politiques
Vie et mort des partis politiques

(Paris) Ce sont deux partis politiques qui se sont échangé le pouvoir au cours du dernier demi-siècle. Des partis au passé parfois glorieux, fondés par des chefs plus grands que nature et qui ne pourraient peut-être pas survivre aux prochaines élections.

Publié le 7 avril
France Quand une formalité devient une élection…
France Quand une formalité devient une élection…

(Paris ) Cette élection à la présidence devait être une simple formalité : Emmanuel Macron allait être réélu sans difficulté devant des opposants qui ne lui arrivaient pas à la cheville. Et, soudain, c’est devenu une véritable élection, dont l’issue n’est plus écrite d’avance.

Publié le 5 avril
 Le pari (très) risqué du NPD
Le pari (très) risqué du NPD

D’abord, établissons ce que cette entente entre les libéraux et le NPD n’est pas : ce n’est pas une fusion, même informelle, des deux partis. Ce n’est pas une coalition, il n’y aura pas de ministres du NPD. Et les conservateurs auront beau déchirer leur chemise, il n’y a rien dans cette entente qui est contraire à nos traditions parlementaires.

Publié le 23 mars
Jean Charest Can he deliver Quebec ? 
Jean Charest Can he deliver Quebec ? 

Jean Charest est quand même un peu chanceux dans sa malchance. Il a attrapé la COVID-19, ce qui fait qu’il ne pourra pas participer à ce qui se présente comme une bataille de ruelle. Maintenant que les principaux candidats à la direction du Parti conservateur du Canada se sont avancés, il est clair que ce sera tout sauf une belle campagne qui permettra à un parti divisé de retrouver son unité.

Publié le 16 mars
 Jean Charest, la politique et le Québec
Jean Charest, la politique et le Québec

Jean Charest lancera jeudi sa campagne à la direction du Parti conservateur du Canada à Calgary, histoire de montrer qu’il a du soutien dans l’ouest du pays. On comprend l’importance stratégique de le faire.

Publié le 9 mars
 Jean Charest : de Mâchurer à TikTok…
Jean Charest : de Mâchurer à TikTok…

L’abandon de l’enquête Mâchurer sur le financement du Parti libéral du Québec à l’époque où il en était le chef est, bien évidemment, une bonne nouvelle pour Jean Charest, au moment où il va plonger dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

Publié le 1er mars
 « Purs et durs » contre CINO
« Purs et durs » contre CINO

Vous connaissez un CINO ? C’est la version canadienne d’un RINO (Republican in Name Only), l’insulte suprême de Donald Trump contre ses ennemis. On devrait bientôt avoir la version canadienne : CINO (Conservative in Name Only), des conservateurs qui n’ont que le nom – comme Jean Charest, tel que vu par les partisans de Pierre Poilievre.

Publié le 23 février