Alcools En continu

 Une famille soudée par la vigne)
Une famille soudée par la vigne

(Ripon) Ils cherchaient une jolie maison de campagne dans les Cantons-de-l’Est, ils ont acheté un vignoble à Ripon, dans l’Outaouais ! Le projet de retraite progressive et active d’Elaine Éthier et de Georges Archambault s’est transformé en entreprise familiale, qui met à profit les passions et talents de tous les membres du clan. Bienvenue chez Fragments, où tous les morceaux forment un tout bien cohérent.

Publié le 6 août
 Vins de la semaine : des vins à avoir sous la main)
Vins de la semaine : des vins à avoir sous la main

De France, deux vins rouges d’un très bon rapport qualité-prix, du genre qu’il est toujours bon d’avoir sous la main. Un beaujolais pimpant et très passe-partout, et un vin du Midi, avec un peu plus de structure, pour accompagner vos grillades. N’oubliez pas de les servir rafraîchis, surtout en ces temps de canicule ! Et un très beau riesling autrichien, authentique et singulier à la fois.

Publié le 1 août
 Noroi émulsifiant : dans le coquetelier)
Noroi émulsifiant : dans le coquetelier

Après le gin, les liqueurs et les amers, la distillerie Noroi à Saint-Hyacinthe est la première au Québec à développer un émulsifiant végane à base d’écorce de bois de Panama.

Publié le 31 juillet
 Adieu, goût de bouchon)
Adieu, goût de bouchon

Pop ! le bouchon est tiré. Snif, les odeurs de poussière, de moisi et d’humidité remplissent le verre. Quoi de plus désagréable qu’un vin bouchonné ?

Publié le 29 juillet
 Les vendanges déjà commencées en Aude)
Les vendanges déjà commencées en Aude

(Fitou) Ses grands-parents vendangeaient les premières parcelles après le 15 août, ses parents autour du 10 août, mais Laurent Maynadier, vigneron à Fitou (Aude), a effectué lundi et mardi ses premières récoltes, un signe selon lui du réchauffement climatique.

Publié le 28 juillet
 Champagne : rien ne va plus entre vignerons et maisons)
Champagne : rien ne va plus entre vignerons et maisons

(Reims) Vignerons et maisons de négoce de champagne se déchirent sur la question du rendement commercialisable de la prochaine vendange, un désaccord historique révélant des intérêts rendus divergents par la crise de la COVID-19.

Publié le 28 juillet
 Vins de la semaine : trio ibérique)
Vins de la semaine : trio ibérique

L’Espagne nous en met plein la vue (et la bouche !) depuis quelques années avec une vague de jeunes vignerons qui travaillent à revaloriser de magnifiques terroirs, négligés ou abandonnés, un peu partout au pays. Mais il peut être difficile de mettre la main sur ces bouteilles, produites en petites quantités, et souvent plus chères. Voici deux domaines qui travaillent depuis longtemps en bio, et qui offrent des vins d’un excellent rapport qualité-prix, en quantité non négligeable. Et un vin rouge du Portugal, un pays qui se démarque toujours pour ses nombreux vins uniques à prix très doux.

Publié le 25 juillet
 Vins québécois: cinq têtes valent mieux qu’une)
Vins québécois: cinq têtes valent mieux qu’une

L’histoire des cuvées Lieux communs et du Domaine Le Grand Saint-Charles est une parfaite illustration de collaboration et d’émulation. Quatre jeunes « tripeux » de vins d’artisans, dont des sommeliers professionnels, côtoient depuis deux millésimes un vigneron « prudent », mais très ouvert. Le résultat : encore plus de vin québécois (plus) naturel sur le marché !

Publié le 21 juillet
 Vins de la semaine : on ne juge pas un vin à sa robe)
Vins de la semaine : on ne juge pas un vin à sa robe

D’emblée, si on vous demandait de classer un vin rosé, un vin blanc et un vin rouge dans le bon ordre de service, vous les classeriez probablement dans cet ordre-là. Comme je ne cesse de le répéter, la couleur d’un vin n’a rien à voir avec sa puissance, encore moins avec sa qualité. Ci-dessous, trois vins parfaits pour l’été, dont le plus puissant est… le rosé !

Publié le 18 juillet
 Tous les vins rosés doivent être bus rapidement ?)
Tous les vins rosés doivent être bus rapidement ?

Faux. Plusieurs cuvées de vin rosé peuvent se bonifier avec les années. C’est notamment le cas de certains rosés dits « de saignée », élaborés en laissant la peau des raisins en contact avec le jus au début de la fermentation.

Publié le 15 juillet