Éducation En continu

Programme de mobilité étudiante Parcours Confusion autour des bourses

Des étudiants admissibles au nouveau programme de mobilité régionale n’ont appris qu’après la rentrée scolaire qu’ils ne recevraient pas la bourse de 7500 $ annoncée par le gouvernement. La Fédération étudiante collégiale du Québec réclame à l’avenir « plus de clarté et de transparence » dans l’attribution des bourses, laissée à la discrétion des cégeps.

Centre de services scolaire de Montréal D’anciennes écoles à vendre pour 28 millions

Pour renflouer ses coffres, le centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) veut se départir de sept immeubles qu’il possède, évalués au total à près de 28 millions. « Nous ne sommes pas des gestionnaires immobiliers », dit Stéphane Chaput, son directeur général adjoint. Or, certains organismes communautaires subissent les impacts de ce changement de cap.

McGill a voté « oui » pour Le Délit

Le seul journal francophone de l’Université McGill, Le Délit, menacé de disparaître, poursuivra sa publication après avoir remporté plus de 65 % des voix dans un référendum tenu plus tôt cette semaine.

École primaire et secondaire FACE Cure de jeunesse pour une école centenaire

La seule école publique francophone située au centre-ville de Montréal s’apprête à subir une cure de rajeunissement, et pas n’importe laquelle. On investira au minimum 243 millions pour rénover le bâtiment patrimonial de style Beaux-Arts qui abrite l’école FACE. La Presse a visité les lieux avant la grande restauration prévue dans quelques années.

Des milliers de futurs profs en grève à l’UQAM

« On n’a pas envie d’arriver sur le marché du travail et d’être déjà à bout », lâche Sabrina Beaudoin, une aspirante prof. En grève depuis près d’un mois, des milliers d’étudiants en enseignement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) revendiquent de meilleures conditions de stage, dont un salaire, et plus de protection contre le harcèlement.

La réussite en français en baisse au secondaire

Les élèves de 5e secondaire ont été moins nombreux à réussir leurs cours de français en 2022 qu’avant la pandémie. Les taux de réussite en mathématiques et en sciences ont également diminué, révèlent les plus récents chiffres du ministère de l’Éducation obtenus par La Presse.

« Modification des attentes » Des bulletins à deux vitesses

Leurs bulletins attestent de leur réussite, mais elle est artificielle. Dans les faits, ils sont en échec. Au moins 16 000 élèves en difficulté d’apprentissage — ce chiffre serait beaucoup plus élevé si les centres de services scolaires avaient tous répondu — se trouvent dans un régime de « modification des attentes ». Des attentes nettement à la baisse, ce qui teinte le destin de milliers d’entre eux.