Pour l'anthropologue Pierre Lepage, la perception que beaucoup de Québécois ont des peuples autochtones est basée sur des incidents isolés qui ont donné mauvaise presse à des communautés qui ont beaucoup à apporter à notre société. Des initiatives récentes en matière d'enseignement public pourraient toutefois contribuer à faire évoluer ces perceptions négatives, souhaite M. Lepage.

Publié le 9 déc. 2013
Christian Merciari