Sans surprise, le gouvernement fédéral va étudier la possibilité d'instaurer des péages sur trois ponts reliant Montréal et la Rive-Sud avec l'excuse de financer le nouveau pont Champlain.

Patrick Neault<br><i>L'auteur réside à Laval.</i> LA PRESSE

Je ne suis pas contre les péages, mais ce cas est assez unique au Canada. Normalement, les fonds recueillis par des péages pourraient être utilisés pour financer les transports publics (ce qui contribuerait à réduire le trafic, donnant ainsi une valeur ajoutée aux automobilistes qui devront payer).

Mais dans ce cas-ci, il permettra de financer le gouvernement fédéral. Si le péage ne servait qu'à payer pour le nouveau pont Champlain et à entretenir les autres ponts, ce ne serait pas si mal, mais il s'agit en fait d'une nouvelle taxe fédérale spécifique à Montréal.

Une fois que le nouveau pont sera payé, pensez-vous que le péage sera aboli, ou que les fonds seront transférés à Montréal ou au gouvernement du Québec? S'il n'y avait que cinq routes entre Toronto et ses banlieues et que le gouvernement fédéral décidait de mettre des péages sur trois de ces routes, ne pensez-vous pas Toronto et le gouvernement de l'Ontario crieraient?  Le gouvernement fédéral ne contrôle aucun autre accès dans les villes canadiennes aussi fortement que l'accès à Montréal à partir de la Rive-Sud, et ils vont en tirer profit autant que possible.

Enfin, le Québec sera toujours en mesure de jouer son rôle de bouc émissaire en se faisant «donner» un pont tout neuf payé par les contribuables du Canada (oubliant ce qui sera en fait payé par les propriétaires de voitures qui prendront le pont). Et lorsque le pont sera payé, les profits seront retournés (uniquement dans certaines parties) au Québec sous forme de paiements de péréquation très médiatisés qui dépeindront encore le Québec comme l'inepte bénéficiaire de l'aide sociale en provenance du reste du Canada (je n'aime pas le fait que nous recevons de la péréquation, mais une façon de faire en sorte de ne plus en recevoir est de garder au Québec les revenus que nous produisons).

Je n'ai pas de problème avec les péages en tant que tels, mais j'ai un problème lorsque le gouvernement fédéral contribue à façonner une mauvaise image du Québec en prétendant nous faire cadeau d'un pont (que nous allons payer intégralement) pour finalement, une fois le pont payé, empocher les profits des péages pour nous en redonner une partie sous forme de BS afin de bien paraître et bien faire paraître les autres provinces.