Un article de La Presse du 16 août dernier, intitulé Le Hangar 16, a relaté un projet de transformation du Hangar 16, que vous avez souhaité comme « un nouveau Port des Arts » et « un signal architectural ».

Jin-Bak Pyun<br><i>L'auteur est un ex-cadre du service de l'urbanisme de la Ville de Montréal. Il s'adresse à Mme Claude Benoit, présidente du Vieux-Port de Montréal. </i>

D'entrée de jeu, permettez-moi d'invoquer que le site du Vieux-Port a été crée comme parc, espace libre. Cet usage du sol reflète le désir des citoyens montréalais exprimé lors d'une consultation publique que le gouvernement fédéral avait tenue avant la création de ce parc. Il m'apparaît que votre projet de transformation du Hangar 16 ne se conformerait pas à cette vision du Vieux-Port comme espace libre.

Nous nous réjouissons tous du succès remarquable du Vieux-Port; une population de 5 à 7 millions le fréquenterait bon an mal an. J'estime que la popularité du Vieux-Port lui vient de son caractère « d'espace libre » et « d'espace public ».

D'ailleurs, une comparaison avec ce que Boston a fait avec son secteur du vieux port nous permettrait d'apprécier ce caractère d'espace : contrairement à ce que nous avons fait à Montréal, Boston a transformé son vieux port en un milieu résidentiel haut de gamme de très haute densité. Le secteur du vieux port de Boston n'est désormais pratiquement qu'un espace privé, très peu public et très peu ouvert vers la mer. Seul le « Quincy Market », un point de restauration et d'achat de souvenirs touristiques, nous rappelle encore le passé et le caractère public du secteur.

J'aimerais vous inviter à consolider la vision initiale du Vieux-Port comme espace libre et à considérer le Vieux-Port comme un ensemble patrimonial, plutôt qu'une somme des vestiges patrimoniaux. L'enjeu d'aménagement de ce lieu serait donc, à mon avis, de retrouver la vision d'ensemble, non de mettre en valeur séparément les vestiges, sans la vision.

Dans cet esprit, il serait une erreur d'isoler le Hangar 16, de même que d'aller de l'avant avec le projet de plage dans le secteur du Quai de l'horloge. Si les autorités fédérales du Vieux-Port souhaitent revoir l'avenir du Vieux-Port, elles devraient élaborer d'abord une nouvelle vision d'ensemble et la présenter devant les citoyens.

Le Vieux-Port de Montréal est déjà un pôle d'attraction récréotouristique exceptionnel. De plus, le site fournit une accommodation polyvalente à de multiples activités de rassemblement comme le Cirque du Soleil. Est-ce que nous avons besoin d'autres éléments d'attraction? Est-ce que Montréal veut un nouveau pôle des arts ou un autre lieu d'exposition d'envergure? Est-ce que le Hangar 16 devrait être redessiné comme un signal architectural exceptionnel?

Le Hangar 16 suscitera toujours une très grande tentation de transformation, que ce soit en équipement collectif ou même en espace commercial. Ce hangar, à mon avis, ne devrait pas être considéré comme un potentiel de développement immobilier, mais simplement comme un vestige éphémère du passé qu'on devrait idéalement démolir dans un esprit de parc, d'espace libre.

Et si nous ne sommes pas en mesure de prendre une décision éclairée maintenant, on peut toujours la léguer à la prochaine génération. En attendant, on peut toujours l'utiliser comme « espace éphémère » comme on le fait maintenant.