Régis Labeaume n’a jamais eu la langue dans sa poche. Et désormais, c’est à partir de son clavier que l’ancien maire de Québec posera son regard critique sur les grands enjeux du Québec, avec le franc-parler et le style coloré qu’on lui connaît. Et qui nous plaît !

Publié le 5 mai

En effet, Régis Labeaume amorce aujourd’hui une collaboration régulière dans la section Débats de La Presse, que je lui souhaite aussi plaisante que fructueuse. Avec cette tribune, le sociologue de formation mettra à profit toute la richesse de son bagage politique et économique.

En 14 ans comme maire de Québec, Régis Labeaume a laissé sa marque dans la capitale, des célébrations du 400e anniversaire de la ville jusqu’au dossier du tramway.

Mais c’est aussi un homme d’affaires aguerri. Il s’y connaît autant dans les ressources naturelles – lui qui a fondé la société minière Mazarin dans les années 1980 – que dans les hautes technologies où il a été impliqué à la Cité de l’optique et chez Innovatech Québec, par exemple.

Et c’est un homme connecté sur les régions, puisqu’il a passé son enfance au Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord et a longtemps travaillé en Abitibi.

Je souhaite à Régis Labeaume la plus cordiale des bienvenues. Et à vous tous, une excellente lecture.

Qu'en pensez-vous? Exprimez votre opinion