La lettre de Marc Couturier* n’a pas manqué de faire réagir nos lecteurs, plutôt partagés sur leurs intentions de vote pour les prochaines élections. Voici un aperçu des nombreux courriels reçus.

Publié le 3 juin

Je décroche

Merci de l’avoir si bien expliqué. Moi qui étais une partisane de la CAQ, l’arrogance de ce gouvernement dans les dernières semaines me fait décrocher. Eh oui, malheureusement, le pouvoir monte à la tête de M. Legault.

Suzanne Labelle

Peu inspirant

Je suis également de ceux qui ne voteront pas pour la CAQ. Les ministres Pierre Dufour et Benoit Charette ne m’inspirent pas dans la façon de gérer l’environnement. La ministre Andrée Laforest est déficiente dans sa politique d’aménagement du territoire. François Bonnardel s’acharne à nous faire avaler le troisième lien. Sans compter la santé qui piétine, l’éducation et les places en CPE qui traînent de la patte. Et vous croyez qu’un petit chèque de 500 $ va nous redonner la fierté. C’est bien mal comprendre les gens qui veulent mieux pour le Québec.

Jocelyn Morin

Pour qui voter ?

M. Couturier, je suis tout à fait d’accord avec vous, mais je ne sais pas à qui donner mon vote aux prochaines élections.

Claude Lamarre

Le meilleur gouvernement que j'ai vu

Je suis en total désaccord avec cet homme de Gatineau. Le gouvernement actuel est de loin le meilleur que nous ayons eu depuis que j’ai l’âge de voter et j’ai 61 ans. M. Legault est un homme franc, qui ose agir et il rejoint mes convictions. Personne n’est parfait, j’en conviens, mais nous devons être fiers de la CAQ au lieu d’agir en petites gens qui sont nés pour un petit pain.

Jean Luc Barrette

Legault gouverne

Moi, oui, je voterai pour la CAQ. Le premier ministre fait ce pour quoi nous l’avons élu : il gouverne. Il décide et il agit. La politique, c’est l’art de choisir. Certains n’aiment pas les choix de M. Legault. C’est leur privilège. C’est la démocratie. Je voterai pour la CAQ et je devine que je ne serai pas seul.

Tim Huot

Pas cette fois

Nous étions quatre, hier, en voiture, et tous les commentaires exprimés rejoignent les vôtres. Nous avons toutes voté CAQ aux dernières élections, mais ce ne sera pas le cas cette fois-ci.

Denyse Desjardins

On ne peut plaire à tous

Ça prend un homme solide pour gouverner au Québec. Si M. Legault devait écouter toutes les demandes, oppositions et requêtes, on n’avancerait pas vite. Il est un homme de gros bon sens et il ne peut plaire à tout le monde. Je ne vois personne d’autre à sa place.

Gaétane Sénécal

Environnement et éducation à la dérive

J’appuie tous les commentaires de M. Couturier. Je l’ai dit à plusieurs reprises que ce premier ministre n’écoute pas et qu’il entend seulement ce que ses conseillers lui disent. M. Legault dit des faussetés en déclarant parler au nom des Québécois. Au cours des 30 dernières années, je ne me suis pas vraiment impliqué dans le débat électoral. Cette année, je vais m’engager plus à fond, dans ma région. Il est temps que nos concitoyens réalisent et comprennent jusqu’à quel point ce gouvernement, avec M. Legault en tête, se fout éperdument de l’environnement et de l’éducation. Ces deux domaines sont les clés d’une économie forte et pérenne, en plus de protéger notre territoire. Ce ne sont sûrement pas les Charette, Julien et Roberge qui vont faire la nécessaire révolution des attitudes et comportements permettant de « sauver » nos enfants et notre environnement. M. Couturier, merci de votre commentaire. Comme vous, je ne voterai pas pour la CAQ.

André Clermont, Austin

Un signe d'assurance

Votre droit de vote est totalement légitime et justifiable. Toutefois, je préfère ce type de gouvernement aux précédents. L’arrogance n’est pas un péché, ce n’est pas de l’incompétence en soi, mais un signe d’assurance. « Dis ce que tu fais et fais ce que tu dis. » L’économie est au mieux, la pandémie est maîtrisée, on reprend la vie. Vous voulez risquer tout cela. C’est votre choix, pas le mien.

Pierre Beaulieu

Pour une opposition forte

Je partage vos idées et souhaite de tout cœur une opposition plus forte au gouvernement québécois actuel, trop autoritaire et insensible aux enjeux qui concernent notre avenir collectif.

Lise Dumont

Du haut de son piédestal

J’avoue que le discours de M. Legault me dérange de plus en plus et j’espère qu’il changera bientôt. Ses priorités ne me rejoignent plus. Il serait temps qu’il descende de son piédestal ; son arrogance me fait fuir. Je ne lui reproche aucunement ses décisions lors de la pandémie, car il a fait au mieux. Il reste du temps pour un changement, mais ça presse.

Diane Tremblay

Aider les Québécois

M. Legault est une figure forte au Québec et la gestion de la pandémie est tout à son honneur. Bien entendu, certains ne seront jamais contents et chercheront les vers dans la pomme. Mais en ce moment, personne n’a quelque chose à offrir de concret qui pourrait aider les Québécois à avancer et régler les vrais problèmes : santé, éducation, immigration, logement. Alors, laissons donc à M. Legault le pouvoir pour les quatre prochaines années. Et pour une fois, au lieu de critiquer, d’écraser, de contester, pourquoi les autres partis politiques n’essaieraient-ils pas de s’unir à lui au lieu de le combattre ? Ça pourrait peut-être vraiment aider les Québécois.

Louise Paquette, Gatineau

* Lisez « Je ne voterai pas pour la CAQ »