Montréal a le pouce (de plus en plus) vert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Se demander comment va Montréal, alors qu'on célèbre les 375 ans de la ville, est de nos jours si fréquent que c'est devenu banal. Mais qu'en pensent... les arbres ?

Si on leur posait la question, ils se diraient probablement enchantés par l'enthousiasme que l'administration municipale et ses nombreux partenaires manifestent à leur égard.

Il y a quelques années, nos élus ont décidé de traiter leur « forêt urbaine » avec plus d'égards. Et, projet extrêmement louable, de la revitaliser.

En 2012, la Ville a publié un plan d'action ambitieux à ce sujet. Objectif : faire passer le couvert végétal (ce qu'on appelle l'indice de canopée) de 20 à 25 % d'ici 2025.

Il n'y a pas trente-six mille solutions pour y arriver. Il faut planter des arbres. Plus précisément : 300 000 nouveaux arbres.

Reboiser ne semble pas, en soi, quelque chose de très spectaculaire. Cette initiative l'est, pourtant. On parle d'une superficie qui représente sept fois la surface de Central Park, l'immense espace vert situé au coeur de Manhattan, à New York.

Et la bonne nouvelle, c'est que l'administration municipale a pris le taureau par les cornes dans ce dossier. Son plan comporte deux volets.

- Elle a dit vouloir faire grimper de 120 000 le nombre d'arbres sur le domaine public d'ici 2025.

- Elle compte sur l'engagement des propriétaires (entreprises et particuliers) pour l'ajout de 180 000 arbres sur le domaine privé.

Les plus récents chiffres datent du mois dernier. Ils révèlent qu'à la fin de l'année 2017, lorsque la première phase du plan d'action sera terminée, il y aura 65 000 arbres de plus qu'en 2012 sur le domaine public municipal. Un chiffre d'autant plus respectable qu'il aura fallu en abattre, sur la même période, 43 000. L'agrile du frêne, petit insecte ravageur, est tout particulièrement responsable de cet abattage massif.

En date d'aujourd'hui, l'administration municipale accuse un léger retard sur ses objectifs. Il est néanmoins « extrêmement plausible » qu'elle puisse les atteindre, estime le responsable de l'environnement au comité exécutif de la Ville de Montréal, Réal Ménard.

Le reboisement des terrains privés va un peu moins vite. On y aura planté environ 50 000 arbres à la fin de l'année. Mais à la Société de verdissement du Montréal métropolitain, qui coordonne ce volet avec ardeur, on estime qu'après un lent démarrage, « la vitesse de croisière » est maintenant atteinte. Divers acteurs du secteur privé et de nombreuses institutions font maintenant preuve d'un réel engouement à l'égard de ce projet essentiel.

Car s'il est une chose que la recherche a confirmée ces dernières années, c'est que l'impact direct des arbres sur nos villes et sur nos vies est à la fois mesurable et remarquable.

On savait depuis longtemps qu'ils permettaient de mieux contrôler la pollution de l'air. On comprend maintenant que leur présence contribue carrément à réduire le nombre de décès, notamment ceux liés aux maladies cardiovasculaires et respiratoires.

Les bienfaits des arbres ne s'arrêtent pas là. C'est grâce à eux qu'on arrive à mieux lutter contre les îlots de chaleur et l'érosion des sols, mais aussi à assurer une meilleure gestion des eaux de pluie.

Soulignons par ailleurs qu'à Montréal, non seulement on plante des arbres, mais on le fait de plus en plus intelligemment. Les experts québécois dans ce domaine le confirment.

On fait maintenant des efforts pour augmenter la diversité et la résilience des arbres qui composent la forêt urbaine. Entre autres pour éviter de la voir décimée comme c'est le cas actuellement en raison de l'agrile du frêne.

Résumons-nous : les arbres représentent une richesse inestimable. Les Montréalais en sont de plus en plus conscients et ils en font, pour la plupart, une priorité. On peut faire mieux, c'est vrai. Mais nous aurions tort de bouder notre plaisir.

Touchons plutôt du bois et espérons que Montréal continuera d'avoir le pouce (de plus en plus) vert.

>>> Découvrez la campagne Un arbre pour mon quartier




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer