Source ID:; App Source:

Vers un nouveau GM

Propriétaire de quatre concessionnaires GM dans la région... (Archives La Presse)

Agrandir

Propriétaire de quatre concessionnaires GM dans la région de Montréal, Jean-Claude Gravel se dit optimiste pour l'avenir malgré la restructuration du constructeur américain.

Archives La Presse

Jean-Claude Gravel

General Motors a annoncé lundi un imposant plan de restructuration. Ce plan fera mal: mises à pied de milliers de travailleurs, fermeture de centaines de concessionnaires. Mais ce plan est nécessaire.

Au Canada, il y aura une consolidation des concessionnaires. Assurant la solidité des commerces restants, cette consolidation sera salutaire.

 

C'est pourquoi j'ai confiance dans l'avenir de GM. Les gens de l'industrie travaillent comme jamais, ils ont accepté de sortir des sentiers battus. Et puis, je suis très impressionné par le président Obama. Il a eu raison d'imposer des changements à la tête de l'entreprise: quand on reçoit 50 milliards de fonds publics, il faut être prêt à se plier à des conditions, ce que l'ancien président, Rick Wagoneer, n'était pas disposé à faire.

GM fabrique des modèles de qualité, les études de J.D. Power le démontrent. Il faut maintenant en convaincre les automobilistes. C'est certainement réalisable, Lee Iacocca y est parvenu lorsqu'il a pris la direction de Chrysler en 1978. Quand les travailleurs mettent l'épaule à la roue, tout est possible.

On a beaucoup reproché aux fabricants américains de ne pas produire de petites voitures. On a tort. C'est GM qui vend le plus de petites automobiles au Canada. Le problème, c'est qu'aux États-Unis, les automobilistes n'en voulaient pas. C'est ce qui vient de changer.

Les grands de l'auto américains vont toutefois devoir revoir la profitabilité de la petite voiture. Les consommateurs recherchent des véhicules plus petits, mais de grand luxe.

Par ailleurs, je ne crois pas au concept hybride, c'est un modèle de transition. L'avenir, selon moi, appartient aux voitures tout électriques comme la Volt, de Chevrolet.

Pour les gens de l'industrie, comme nous, les derniers six mois ont certes été difficiles. Mais je suis dans le métier depuis 1983 alors des périodes dures, j'en ai vu d'autres. Beaucoup de gens ont retardé l'achat d'une automobile en raison de l'incertitude quant à la survie des fabricants. Mais un jour ou l'autre, ils vont revenir acheter.

L'auteur est propriétaire de quatre concessionnaires GM dans la région de Montréal.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer