Pour ma santé et pour celle de ma famille je me suis intéressé à manger bio et, tant qu'à faire, à soutenir un agriculteur bio accrédité par Équiterre, donc un agriculteur qui est membre du réseau « Agriculture soutenue par la communauté » et qui répond à tous les critères d'entrée d'Équiterre.

Maxime-Pierre Ayotte CYBERPRESSE

Sur le site web d'Équiterre, on a alors choisi un agriculteur qui s'engage à nous livrer un panier de légumes bio par semaine durant 18 semaines. On l'a sélectionné parmi tous ceux qui nous étaient recommandés sur le critère qu'il livre près de chez nous, première erreur.

Il faut accepter de payer d'avance 375 $ et on est alors en plein hiver. Ok d'abord, 140 fermes bios font parti du réseau d'Équiterre, qui affirme que les agriculteurs livrent à 26 000 citoyens, ça nous semble garanti, alors on envoie un chèque qui, en passant, ne sera même pas mis en fiducie, deuxième erreur.

L'agriculteur ne s'est jamais présenté au point de livraison, jamais. Même pas de plates excuses! Équiterre a accepté de prendre les choses en mains mais a été incapable de parvenir à un règlement avec l'agriculteur, troisième erreur.

Chacune des 168 familles de la région de Québec qui avaient fait confiance à Équiterre et à la Ferme du Soleil levant ont ainsi perdu 375. $. Chez nous on a encore le goût de manger bio, mais on ne fera plus confiance à Équiterre, ça c'est garanti !