Source ID:; App Source:

Courrier des lecteurs

Radio-Canada disparaît graduellement de notre horizon médiatique par une... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

La stratégie

Radio-Canada disparaît graduellement de notre horizon médiatique par une stratégie malicieuse des gouvernements successifs d'Ottawa, qu'ils soient conservateurs ou libéraux.

Pour en rajouter, la section française de Radio-Canada en français est beaucoup plus touchée que la CBC. Y a t'il conspiration politique pour diminuer l'offre médiatique francophone? Poser la question, c'est y répondre.

Peut-on croire qu'il s'agit d'une manoeuvre pour réduire l'influence francophone au Canada? Le saut est facile à faire.

Maintenant que les «méchants séparatistes» sont mâtés, le ROC n'a plus rien à craindre et peut démanteler impunément un joyau de l'information et du divertissement francophone de très haute qualité, qui aide justement - quelle coïncidence - à conserver vivante la langue française dans le reste du pays.

Nicole Marcil

Que les artisans se tiennent debout !

Seule Radio-Canada dispose de nombreux correspondants à l'étranger. 

Ces décisions unilatérales, prises par certains cadres d'Ottawa, bien confortablement installés et bien payés, semblent sans fondement et viennent perturber la culture indéniable diffusée par Radio-Canada à travers le pays.

Ces cadres, imbus de leur rôle, travaillent dans l'ombre, loin du grand besoin de solidarité des cultures francophone et anglophone.

Que tous les artisans de Radio-Canada se tiennent debout. Nous avons besoin d'eux.

Michel Foisy, Mont-Shefford

Du contenu et de la qualité

Je suis une auditrice de Radio-Canada et je suis extrêmement déçue de la tournure qu'elle prend concernant sa programmation! Je ne peux croire que des émissions comme Enquête, La semaine verte et Second regard vont nous être enlevées.

Je suis dans la soixantaine et je suis de l'ère de la télévision. Celle-ci me déçoit souvent, mais, avec des émissions de qualité comme les dernières mentionnées, je trouvais tout de même satisfaction.

Je suis également auditrice de la radio de Radio-Canada et d'Espace.mu et je suis inquiète. Je ne peux croire que nous irons vers la télé privée et que nous serons obligés d'écouter des émissions de peu de contenu!

Nous avons absolument besoin d'émissions de contenu et des gens de qualité qui font notre radio et notre télé présentement. Ne nous en privez pas!

Louise Robert




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer