Source ID:; App Source:

Courrier des lecteurs

photo PATRICK SANFAÇON / La Presse 29 avril... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

photo PATRICK SANFAÇON / La Presse 29 avril 2014 - Une cycliste est morte écrasée par un camion lourd hier matin sur la rue St-denis, sous le viaduc de la rue des Carrières. Des fleurs ont été déposées sur les lieux du drame. -30-

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

La mort d'un cycliste

Cycliste, j'ai été frappé deux fois par des automobilistes venant de l'arrière et j'ai subi des fractures. Or, les automobilistes ne subissent aucune conséquence et les cyclistes n'ont aucun recours. Les automobilistes sont protégés par la loi sur la SAAQ, qui indemnise sans égard à la responsabilité et interdit les recours.

Autrefois, j'étais téméraire en voiture, roulant toujours à plus de 160 km/h. De temps à autre, je payais une contravention de 500$. Récemment, des changements ont été apportés au règlement sur la vitesse excessive. La contravention pour un grand excès de vitesse est maintenant de 5000$, avec saisie immédiate du véhicule. Cela m'a fait complètement changer ma façon de conduire.

À vélo, on est entièrement à la merci de l'automobiliste. Si, en plus, la loi ne procure aucune protection au cycliste, il faut être très téméraire pour s'exposer à un pareil risque. Il faudrait que heurter un cycliste par derrière soit une erreur lourde de conséquences pour l'automobiliste. C'est la seule façon de nous assurer une vigilance de tous les instants.

François Grignon, Montréal

Transformer la grande tour ?

En juin 2013, le conseil d'administration de Radio-Canada lançait un appel d'offres pour la vente de l'édifice du boulevard René-Lévesque. Le 10 avril dernier, le PDG actuel a mentionné à l'émission 24 heures en 60 minutes qu'il y aurait une facture corporative reliée à la transformation de la Maison de Radio-Canada. Dans ce contexte de compressions budgétaires, ne serait-il pas préférable d'annuler cette transformation?

Je crois que le bâtiment est en très bon état et qu'il est fonctionnel pour son usage actuel. Selon moi, il est peu probable que la Société obtienne une juste compensation monétaire pour cette bâtisse singulière, conçue spécifiquement pour la télévision publique.

Une Société qui ne tire plus profit de ses acquis est vouée à l'échec, ne croyez-vous pas?

Guy Beaumont, Longueuil

Ce pourrait être si simple

Je ne comprends pas que la vie humaine ne vaille pas plus que 148$ pour nos politiciens. Rien n'a été fait, ni par la Ville de Montréal ni par la SAAQ.

Pas plus tard que l'été dernier, il était question des risques encourus par les cyclistes franchissant le «tunnel de la mort» et la distribution insensée de contraventions.

Pourtant, il serait si facile de placer des pancartes interdisant aux cyclistes de circuler sur la chaussée et de n'utiliser que le trottoir pour leur sécurité, quitte à obliger les cyclistes à marcher à côté de leur vélo pour traverser le tunnel.

Mais c'est trop simple et ce n'est la faute de personne. Ça ne relevait pas de la Ville ni de la SAAQ. Et, pour ajouter le ridicule au funeste de la chose, on va demander au coroner d'enquêter et de transmettre ses suggestions. À quel prix et dans quel délai?

Moi, je vous offre, gratuitement, une solution applicable immédiatement, dès aujourd'hui. Une solution toute simple, pour les quelques tunnels mortels de Montréal.

Michael Chèvrefils




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer