Source ID:; App Source:

Courrier des lecteurs

Philippe Couillard, chef du PLQ... (Photo Christinne Muschi, Reuters)

Agrandir

Philippe Couillard, chef du PLQ

Photo Christinne Muschi, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cécité fédéraliste

Au Téléjournal du 14 mars, M. Couillard a parlé de l'écoeurantite référendaire.

Eh bien, Monsieur Couillard, j'ai fait deux «écoeurantites constitutionnelles» que vous, les personnes atteintes de cécité fédéraliste, m'avez infligées. J'ai cherché moi-même le remède qui s'imposait; je me suis tourné vers la souveraineté.

Ce n'est pas fort, venant d'un médecin chirurgien, de ne pas être en mesure de faire un diagnostic précis après deux interventions ratées...

- Michael Sévigny, Montréal

Combien d'années de stagnation ?

Depuis quelques semaines, nous entendons les ténors séparatistes claironner qu'ils nous donneront un pays, sans toutefois préciser combien d'années de stagnation nous subirons avant d'atteindre une certaine stabilité. Rappelons-nous le nombre d'années qu'ont durées les simples négociations du Collège militaire de Saint-Jean.

Shawinigan va subir la pire crise de son histoire avec la fermeture des bureaux de l'impôt fédéral. Les familles et commerces locaux souffriront de ces conséquences. Il en sera de même pour les bases militaires de Pointe-aux-Trembles, Valcartier, Bagotville et autres. Parlons du Port de Montréal, du fleuve Saint-Laurent et de la voie maritime. Est-ce que les Américains négocieront les droits de passage? Les pêcheurs gaspésiens auront-ils le droit de pêcher, en attendant les négociations, dans des eaux fédérales?

Et ma pension de vieillesse, le dollar, la poste? Mesdames et Messieurs séparatistes, dites-nous la vérité, combien d'années de stagnation vivrons-nous?

- Jean Longpré, Montréal

Il aura mon vote

Dans son texte publié dans La Presse samedi, Liliane Bertrand, présidente de l'Association pour la santé publique du Québec, nous propose un vrai ministre de la Santé qui s'intéresserait plus à «produire de la santé» que de veiller à dispenser des services et des soins aux patients. Je suis tout à fait d'accord avec son opinion.

Quelle belle idée pour sauver les Québécois, jeunes et moins jeunes, en agissant en prévention pour les éloigner de l'hôpital! Voilà un vrai projet de société qui est réalisable. Dans un Québec inclusif, nous y aurions tous accès.

En plus de produire de la santé à meilleur coût, nous y gagnerions en capital social et deviendrions vite un vrai pays avec nos vraies valeurs.

Pourquoi pas d'ailleurs un nouveau ministre de la Santé et des droits humains avec de vrais pouvoirs? Il aurait clairement mon vote!

- Gilles Julien, pédiatre social

Revenus fantômes

Connaissez-vous les revenus «fantômes» du gouvernement du Québec?

J'ai reçu un Relevé 1 de 1589,16$ que je devrai additionner à mes revenus d'emploi (ligne 101). Ce montant provient d'un calcul en rapport avec mon régime privé d'assurance maladie.

Comme de raison, je n'ai jamais reçu cette somme, pourquoi alors est-ce considéré comme étant un revenu? Il n'y a pas un tel relevé pour le fédéral.

Qu'est-ce que le gouvernement du Québec trouvera encore comme revenu «fantôme» pour nous taxer davantage?

- Pierrette Goudreau




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer