Immense déception que la couverture des Jeux de Sotchi par Radio-Canada... Principale raison: la majorité des épreuves sont présentées en différé, alors qu'elles le sont en direct à la chaîne de langue anglaise (CBC).

Jacques Benoît

Ainsi, dimanche, c'est à 16h que Radio-Canada s'est enfin décidé à présenter le super-G chez les hommes, alors qu'on avait déjà tout vu en direct depuis environ une heure à CBC et qu'on connaissait les gagnants, dont, heureuse surprise, le Canadien Jan Hudec, médaillé de bronze. Pendant que les descendeurs brillaient en direct dans le super-G à CBC, Radio-Canada faisait le point sur l'état de la situation au curling...

La même journée, on a pu voir en direct à CBC le relais en ski de fond (gagné par la Suède, avec la Russie, époustouflante, au second rang et la France au troisième), alors que Radio-Canada... n'en a pas présenté une seule image. Il faut le faire!

Toujours dimanche: le 1500 mètres en patinage de vitesse chez les dames - course palpitante, avec, au final, quatre Néerlandaises aux quatre premières places -, en direct à CBC, pendant qu'à Radio-Canada, la présentatrice interviewe longuement trois patineuses: «est-ce que tu penses que... est-ce que tu crois que... et toi, estimes-tu que...». De quoi rager.

Samedi: saut au tremplin chez les hommes, en direct à CBC, puis, plus tard, en différé à Radio-Canada; on savait déjà qui étaient les médaillés, on avait tout vu. Même chose pour le patinage artistique, toujours en différé à Radio-Canada. Et ainsi de suite.

«C'est du sadisme», estime ma conjointe. Je n'irais pas jusque-là, je dirais pour ma part que c'est seulement - soyons polis - de la sottise. Quelqu'un, quelque part, ne semble pas savoir que le direct existe ni ce qu'est la télévision.

Seuls les matchs de hockey sont présentés en direct à Radio-Canada. Et seul autre bon point pour le diffuseur: la qualité de certains de ses analystes - notamment Gaétan Boucher au patinage de vitesse et Alain Goldberg au patinage artistique.

Bref, je dois regarder les Jeux en anglais!