Le texte d’opinion de Vivek Krishnamurthy et Colleen Flood* sur le passeport vaccinal publié le 9 mai a beaucoup fait réagir nos lecteurs. Voici un aperçu des courriels reçus.

Publié le 11 mai 2021

Aussi important que la vaccination

Je crois sincèrement que le passeport vaccinal est aussi important que la vaccination. C’est la récompense après cette pandémie tout en étant l’élément libérateur pour ceux qui sont pro-vaccination. Ce passeport représente aussi le point fort pour inciter la population à se faire vacciner en grand nombre afin d’atteindre l’objectif qui permettra un retour à une vie normale.

François Beauchamp

Une solution simple

Tous nos renseignements personnels qui se retrouvent sur notre téléphone intelligent sont susceptibles d’être utilisés par des tiers à notre insu, c’est connu. Alors pourquoi pas simplement un passeport vaccinal papier émis par chaque province comme celui du fédéral pour les voyageurs ? Ce pourrait être une simple carte comme notre permis de conduire.

Robert Proschek

Pour les voyages seulement

Je suis contre le passeport vaccinal en tout temps et pour toute activité quotidienne. Pour les voyages à l’étranger, au même titre que tout vaccin demandé pour entrer sur un territoire, le carnet de vaccination sert à cela ! Je l’ai utilisé à quelques reprises lors de voyages et ça ne me complique pas la vie. Pourquoi aller chercher plus loin, investir des sommes faramineuses pour créer ce passeport vaccinal ? Notre petit carnet de vaccination fait amplement l’affaire. À moins que maintenant nos gouvernements veuillent continuer à nous traquer dans notre quotidien, ce serait déplorable.

Lise Giraldeau

Libre concurrence

Oui à un passeport vaccinal. Surtout pour le tourisme et les ressortissants canadiens entrant au Canada. Un passeport à l’intérieur des frontières ? Je pense que la libre concurrence établira les règles. Il ne serait pas étonnant de voir apparaître des commerces qui exigeront un passeport pour satisfaire une clientèle prête à consommer à l’abri des antivaccins.

Normand Briand, Repentigny

Une photo est nécessaire

Concernant les informations figurant sur le passeport vaccinal, il me semble qu’il devrait surtout contenir la photo du vacciné afin de valider que c’est bien le porteur qui est vacciné. Sinon il y aura des échanges et des prêts d’image de code QR.

Henkie Blanchet

Le « bonheur » des non-vaccinés

Ce n’est pas utile. Théoriquement, s’il y a dix personnes dans une salle fermée et quatre non vaccinées, elles seules prennent le risque d’avoir des complications grave de la maladie. Théoriquement, moi qui suis vacciné, je n’ai plus de risque. Si ça rend heureuses les quatre personnes de risquer la maladie, qui suis-je pour m’opposer à leur bonheur ?

Bernard Lupien

Pour une mobilité sans frontières

Les pandémies sont parmi nous pour toujours. Ce n’était qu’une question de temps. Oui, pour un passeport de santé avec des données qui seraient reconnues par le plus grand nombre de pays possible, permettant ainsi une mobilité sans frontières. Un dossier qui soulèvera bien des débats, je le crains, car plus il y aura d’intervenants, plus il y a aura de politique et de politiciens.

Louis Rail

N’exagérons pas le risque

Comment un passeport de vaccination est-il plus susceptible de nuire à nos données personnelles que notre propre cellulaire ou encore que notre participation à Facebook ou tout autre site du genre ? Même notre vénérable Caisse populaire Desjardins ou tout autre organisme gouvernemental représentent un danger pour nos données personnelles. Alors, où est le problème ?

André Bond

Fausse route

Les auteurs font fausse route. Tout passeport, quel qu’il soit, est délivré pour une personne en particulier. Sinon, comment s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une copie ou d’une contrefaçon ? Le passeport qui ne contient pas d’informations personnelles devra communiquer avec une base de données gouvernementales, comme c’est le cas lors d’un passage à la douane. C’est là le vrai défi.

Jacques Doyon

Comme une carte d’assurance maladie

Je pense que ça pourrait être comme une carte d’assurance maladie. Moi, personnellement, je n’ai pas de cellulaire et pour ce qui est de l’internet, je ne suis pas trop habile avec ça. Beaucoup de personnes âgées sont comme moi, c’est à suivre.

Raymonde Massé

Pas dans les commerces

Personnellement, je crois que le passeport vaccinal devrait servir pour les voyages seulement. Il n’y a aucune raison de l’utiliser pour aller dans un commerce quelconque alors que c’est déjà permis, en pleine pandémie. Et oui, avec le minimum d’informations personnelles, version papier qui ne laisse pas de trace.

Sylvie Sauvé, Laval

Risque d’intrusion

Il y aura une belle occasion pour le gouvernement d’être intrusif dans la vie des citoyens, et ce, de façon discrète. Ajoutez une page COVID-19 au passeport et ça fera la job, sans intrusion dans la vie privée.

Alain Brochu, Québec

Pensons aux aînés

Oui, d’accord avec le passeport COVID-19, mais avons-nous une solution pour nos aînés qui n’ont pas accès à l’internet ou de téléphone mobile ?

Luc Langlois

La méfiance règne

L’idée est bonne pour nous permettre de revenir à une vie normale, cependant je ne fais absolument pas confiance aux politiciens et aux hauts fonctionnaires qui, j’en suis certain, tenteront d’ajouter dans ce passeport des éléments de contrôle de la population. De plus, un pourcentage important de la population n’a pas de téléphone intelligent et un autre pourcentage important n’a même pas de téléphone cellulaire.

Denis Desjardins

Go !

Si le passeport vaccinal me permet de recommencer à voyager, à aller au cinéma ou au théâtre en toute sécurité et en sachant que tous ceux que je côtoierai sont vaccinés, je dis go, go, go !

Pierre Paquette

*(Re)lisez « Tout est dans le comment »