Fonction publique : la laïcité n'est qu'un volet du problème

« Il serait loufoque de voir un percepteur d'impôt... (PHOTO MARY ALTAFFER, archives ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

« Il serait loufoque de voir un percepteur d'impôt arborer un t-shirt "death metal" ou "Vive les Catalans libres !" Il serait étonnant de voir un enseignant porter une robe du Ku Klux Klan ! » écrit l'auteur pour illustrer son propos.

PHOTO MARY ALTAFFER, archives ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Blanchette

Laïcité ! Je ne suis plus capable d'entendre ce mot ! Notre religion, nos préférences alimentaires, nos tendances vestimentaires, certaines de nos opinions tranchantes, nos goûts musicaux, et j'en passe, sont personnels et appartiennent à la sphère privée. On peut bien les partager, mais ça demeure personnel !

Quand je visite mes amis japonais, je suis un immigrant dans leur maison. Je m'adapte à leurs coutumes, à leurs habitudes, à leur nourriture, à leur façon de faire. J'enlèverai mes souliers, je mangerai du poisson, boirai du saké, je serai assis par terre sans dossier et le cérémonial du thé pourra être long et mythique. Mais je ne suis pas chez nous avec ma bière et mon match de hockey ! Je suis invité chez mes amis japonais ! Je m'adapte.

À quel moment les gouvernements du monde seront-ils fiers de l'histoire de leur propre peuple ? Chaque peuple a sa langue, sa culture, son identité propre. À quel moment les gouvernements du monde comprendront-ils qu'il faudrait plutôt bannir toute propagande dans la fonction publique, quelle qu'elle soit  ?

Les immigrants qui arrivent doivent concevoir qu'ils sont des invités. En tant qu'invités, ils ont un devoir de respect envers la population qui les invite.

Dès lors, il ne s'agit pas de ségrégation, de xénophobie ou de racisme, il s'agit de respect ! Ici nous nous sommes battus pour l'égalité homme-femme et pour la langue française depuis des décennies. Un début d'équilibre se fait sentir. Nous sommes loin du compte, mais ça tend à s'améliorer. L'égalité homme-femme et la langue de la majorité sont un incontournable. Il faudrait que tous les immigrants, de toutes origines, comprennent cela en arrivant au Québec. Il faudrait aussi que nos gouvernements le comprennent et le fassent appliquer. Cela est non négociable !

IDÉOLOGIE ET NEUTRALITÉ

Vient ensuite la promotion d'une idéologie. Ici, nous avons le droit à la liberté d'expression. Bravo ! Or, il est normal, au Québec, d'affirmer ses opinions. Dans la rue, dans nos maisons, sur les tribunes publiques, c'est accepté. Néanmoins, lorsque nous obtenons un poste d'autorité dans la fonction publique, agent de l'impôt, policier, enseignant, médecin, infirmière, etc., nous devons nous adresser à une population diversifiée. Nous sommes tenus à la neutralité pour pouvoir nous adresser à tous.

Il serait loufoque de voir un percepteur d'impôt arborer un t-shirt death métal ou « Vive les Catalans libres ! ». Il serait étonnant de voir un enseignant porter une robe du Ku Klux Klan !

La laïcité n'est qu'un volet du problème. La promotion d'une idéologie est la vraie problématique !

Il faut simplement proscrire toute propagande au sein de la fonction publique ! Nous n'avons pas à faire la distinction entre les types de promotions religieuse, musicale, idéologique ou autres. Toute propagande devrait être bannie ! Tout simplement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer