René Angélil : mon ami

Guy Laliberté a « eu le privilège de côtoyer... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Guy Laliberté a « eu le privilège de côtoyer René Angélil pendant plusieurs années et d'être témoin de sa grande générosité », de Las Vegas à Montréal.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Laliberté

Fondateur du Cirque du Soleil

C'est avec grande tristesse que j'ai appris le décès de mon ami René, tard hier soir à mon arrivée en Asie. Je voudrais offrir mes plus sincères condoléances à Céline, aux enfants et à la famille de René pour cette grande perte.

J'ai eu le privilège de côtoyer René pendant plusieurs années et d'être témoin de sa grande générosité, de son sens des affaires dans le milieu du divertissement et de son talent redoutable de joueur de poker. Je garderai en souvenir nos discussions ouvertes et franches sur ce qui nous unissait : l'univers du show-business, de Montréal à Vegas. Je me souviendrai aussi de nos belles soirées à rire autour d'une partie de poker entre amis. La marque qu'il a laissée dans le milieu culturel québécois et le rayonnement qu'il nous a offert à tous, partout sur la planète, sont ineffaçables. Nous perdons un grand. Un grand philanthrope, un grand impresario, un grand homme. Salut, René, et merci. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer