Lettre à Marc Garneau, ministre des Transports

« Le transport de passager par train est une... (photo fournie par via rail)

Agrandir

« Le transport de passager par train est une méthode que vous devriez encourager dans les prochaines années », écrit l'auteur au ministre des Transports.

photo fournie par via rail

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vincent Obry-Legros

Étudiant à Polytechnique, Montréal

Bonjour M. Garneau,

C'est au ministre des Transports que je m'adresse aujourd'hui. J'aimerais vous faire part de quelques problématiques en ce qui concerne le transport ferroviaire canadien. Tout particulièrement au niveau de la sécurité ferroviaire, du transport de passagers et des passages à niveau. S'attarder sur ces problèmes améliorerait grandement la vie des Canadiens, et plus spécialement celle des Montréalais.

La sécurité ferroviaire est un enjeu depuis la terrible tragédie de Lac-Mégantic en ce qui a trait au transport du pétrole. L'un des problèmes majeurs de notre réseau ferroviaire est qu'il est vieillissant. Les rails usés obligent les transporteurs à réduire la vitesse des trains pour éviter les déraillements. Cette situation n'est bonne pour personne, car elle diminue la qualité et la rentabilité du transport de marchandises, elle ralentit les trains de passagers et inquiète les citoyens. Je crois que votre gouvernement devrait profiter de son programme d'infrastructures pour réparer et améliorer les voies ferrées à travers le pays, pour offrir un meilleur service de train. Un réseau bien entretenu et des lois plus sévères sur l'entretien et la surveillance des trains sont de bonnes façons de favoriser la sécurité ferroviaire.

Le transport de passagers par train est une méthode que vous devriez encourager dans les prochaines années. En effet, le transport par train, particulièrement s'ils sont électriques, est ce qui est le plus écologique pour le transport de masse, loin devant l'avion et l'automobile. Si votre gouvernement souhaite atteindre ses cibles de réduction de GES, il doit encourager le transport écologique. Bien que je rêve de voir de grands projets comme un TGV Québec-Windsor se réaliser, je vais vous faire une proposition réaliste aujourd'hui. Je propose que l'on donne priorité au transport de passager avant les trains de marchandises. La situation actuelle fait en sorte que les temps de trajet peuvent être ridiculement longs, car on doit attendre qu'un train de marchandises, pourtant beaucoup plus lent, passe. 

Ce simple changement de priorité serait une façon économique de rendre les trains de passagers un peu plus avantageux que la voiture.

De plus, je voudrais vous faire part d'une problématique locale qui devrait aussi vous interpeller, soit le manque de passages à niveau pour piétons à travers les voies du CP au coeur de Montréal. Cette situation oblige à faire de longs détours, parfois de plusieurs kilomètres, pour rejoindre des points pourtant à une dizaine de mètres à vol d'oiseau. Des centaines de citoyens traversent les voies de manière illégale quotidiennement pour contourner ce problème. Les autres prennent leur auto ou les transports en commun, alors qu'ils pourraient simplement traverser à pied. Obliger le CP à accepter l'installation de plusieurs nouveaux passages à niveau favoriserait le transport actif et collectif, ce qui serait une excellente chose dans une perspective de diminution de GES.

J'espère, M. Garneau, que vous prendrez note de ces propositions d'un simple citoyen et que vous les appliquerez le plus rapidement possible dans votre mandat. Ces idées permettront de sécuriser et d'améliorer le transport ferroviaire qui deviendra de plus en plus important dans notre lutte contre les changements climatiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer