Hystériques et solidaires

Des milliers de gens ont marché dans les... (Photo Yan Doublet, Le Soleil)

Agrandir

Des milliers de gens ont marché dans les rues de Montréal et de Québec, samedi, pour dénoncer les politiques budgétaires du gouvernement Couillard.

Photo Yan Doublet, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Michel Desautels

Infirmier, l'auteur réagit au texte «L'austérité, d'hyperbole en hystérie».

Wow. Je ne me sentais pas aussi aveugle, méchant et égoïste quand j'ai marché pacifiquement dans les rues de Montréal, samedi. Nous étions quelques-uns, 100 000 ou à peu près, hystériques et solidaires dans l'hyperbole.

M. Simard, vous ne posez peut-être pas les bonnes questions. Vous parlez du taux de natalité qui ne tombera pas; est-ce que vous avez envie de parler du taux de mortalité qui ne cesse d'augmenter dans nos hôpitaux et dans leurs urgences? Vous parlez des écoles qui ne seraient pas privées de transport; est-ce que vous avez envie de parler des écoles qui coûtent de plus en plus cher, même si on les dit dispensatrices d'enseignement public et gratuit. L'agriculture ne s'effondrera pas? Peut-être avez-vous raison, mais les prix des aliments vont s'envoler. Vous croyez que des oiseaux de malheur font croire que des aînés mourront parce qu'ils n'auront plus les moyens, détrompez-vous, monsieur, il y a déjà des aînés qui meurent parce qu'ils n'ont plus les moyens! (En passant je suis infirmier et ma blonde est infirmière en CHSLD.)

Les garderies, vous voulez en parler, parlons-en. Ça semble bien joli comme ça de dire que les tarifs seront modulés. Les hommes d'affaires riches, eux, profitent des généreuses subventions de l'État, mais quand vient le temps de contribuer pour la population, là c'est le principe de l'utilisateur-payeur qui fait surface!

Aucune mission fondamentale de l'État n'a été bafouée. Pouvez-vous me dire de quelle mission vous parlez? De la mission de protéger les électeurs contre les puissants de ce monde?

Nous sommes encore loin de ce que la Grèce ou l'Espagne a vécu. Et alors, il faut attendre d'en être là pour réagir? Qu'est-ce que vous savez du collectif «10 milliards de solutions», à part le fait que c'est écrit par la gaugauche? L'avez-vous lu?

Si je peux me permettre, avant de terminer, j'en ai marre d'entendre des gens nous dire que les gens qui se préoccupent de la population, comme moi, sont égoïstes et ne veulent que piger dans la poche des contribuables. Ils veulent des services, les contribuables, et des services publics. Les contribuables, ils étaient dans les rues de Montréal et de Québec, samedi.

Mais ça, vous ne le savez peut-être pas, car le journal que vous lisez tout comme moi, le journal dans lequel nous exprimons nos opinions, vous et moi, a, à peine rapporté que près de 100 000 personnes à Montréal et 25 000 personnes à Québec ont marché dans la rue, pacifiquement, pour dénoncer cet éléphant que vous ne voulez pas voir: l'austérité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer