Une charte pour les femmes

«Je suis donc d'accord qu'il y ait une... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

«Je suis donc d'accord qu'il y ait une charte des valeurs québécoises - souvent appelée à juste titre la charte de la laïcité - et que le gouvernement légifère», dit Janette Bertrand. Sur la photo, Pauline Marois et Bernard Drainville lors de la présentation du projet de charte des valeurs québécoises.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janette Bertrand

Née à Montréal, mère de trois enfants, grand-mère de huit petits-enfants, arrière-grand-mère de trois petites filles et auteure dramatique.

Aux femmes du Québec,


Toute ma vie, je me suis battue pour l'égalité entre les hommes et les femmes et j'ai toujours pensé que si nous voulions garder cette égalité, il fallait être vigilantes. En ce moment, le principe de l'égalité entre les sexes me semble compromis au nom de la liberté de religions.

J'aimerais vous rappeler que les hommes ont de tout temps, et encore de nos jours, utilisé la religion dans le but de dominer les femmes, de les mettre à leur place, c'est-à-dire en dessous d'eux.

Devant la perspective d'un retour en arrière, je sens le besoin de prendre la parole. Je suis donc d'accord qu'il y ait une charte des valeurs québécoises - souvent appelée à juste titre la charte de la laïcité - et que le gouvernement légifère.

À ce propos, nous n'aurions jamais eu le droit de vote, nous serions encore sous la domination des hommes et du clergé si le gouvernement de l'époque n'avait pas légiféré. En ce temps-là, je me souviens, beaucoup d'hommes et même des femmes ne voulaient pas de cette loi. Et pourtant, sans ce droit de vote, où serions-nous aujourd'hui?

Ont cosigné la lettre: Abla Farhoud, féministe depuis son premier retour au Liban en 1965, mère de deux enfants et écrivaine; Brigitte Poupart, née à Montréal, mère de deux filles, actrice, metteur en scène et réalisatrice; Chantal Renaud, scénariste, belle-grand-mère de neuf enfants; Denise Filiatrault, née à Montréal, mère de deux filles, grand-mère d'un garçon, actrice, metteure en scène et réalisatrice; Denise Robert, mère d'une fille, productrice; Djemila Benhabib, née en Ukraine de père algérien et de mère chypriote-Grecque, mère de Frida-Paloma, écrivaine; Édith Cochrane, née à Amos en Abitibi, mère de deux enfants, comédienne; Évelyne Rompré, comédienne; Isabelle Le Pain, née à St-Jean-sur-Richelieu, enseignante en travail social et auteure; Joëlle Morin, née à Montréal, actrice et activiste; Julie Snyder, née à Greenfield Park, mère de deux enfants, animatrice; Louise Mailloux, née à Cabano, professeure de philosophie; Marie-Anne Alepin, née à Verdun, d'origine syrienne, mère de deux enfants, comédienne et productrice; Michelle Blanc, née à Québec, grand-mère, consultante conférencière et auteure; Naïma Lamghoupi, née à Rabbat, mère de deux filles; Rakia Fourati, née en Tunisie installée au Québec, mère deux garçons, membre de la ligue pour la défense de la laïcité et des libertés en Tunisie; Rivkah Katz, née à Montréal dans une famille hassidique, étudiante; Stéphanie Crête-Blais, née à Québec, comédienne; Valérie Vennes, née à Québec, mère d'un enfant, travailleuse sociale; Evelyne Rompré, née à Québec, mère d'un enfant, comédienne.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer