Partenaire des vins d'ici

La SAQ propose environ 300 produits alcooliques du... (photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La SAQ propose environ 300 produits alcooliques du terroir, dont des vins, des cidres, des hydromels, des alcools de petits fruits et des liqueurs à base d'érable.

photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

André Caron

L'auteur est directeur du développement des clientèles et du terroir à la SAQ. Il réplique à l'opinion de Michel Levac, intitulée «Les vins québécois boudés!», qui a été publiée lundi dernier.

Saviez-vous que la SAQ propose environ 300 produits alcooliques du terroir, des vins, des cidres, des hydromels, des alcools de petits fruits et des liqueurs à base d'érable? Que leurs ventes sont en constante progression et que cette année, ces produits ont enregistré une hausse de 13%? Et si on ne considère que les vins, c'est une hausse de près de 40%!

Je suis témoin, depuis le début, de l'émergence de cette industrie, qui ne cesse de m'étonner par son dynamisme. Je vois la clientèle apprécier de plus en plus ces produits, grâce au travail persévérant des vignerons et artisans d'ici.

Nous nous sommes engagés, toute l'équipe de la SAQ, à faire rayonner les produits québécois, et ce, toujours au rythme des producteurs. Nous travaillons en partenariat avec leurs différentes associations et nous obtenons des résultats.

Tout d'abord, il y a maintenant des produits québécois dans toutes nos succursales et on les retrouve dans les différentes sections. Ne cherchez pas une affichette «Terroir»: les vins rouges québécois sont avec tous les autres vins rouges.

Ensuite, tous les vins et les cidres québécois ont leur pastille de goût, particulièrement appréciée de nos clients, pour faciliter leur choix.

Par ailleurs, conjointement avec les associations, nous avons fixé à 250 le nombre de magasins qui les mettent davantage en valeur. Pourquoi «seulement» 250, demanderont certains? Simplement pour leur donner une visibilité soutenue tout en respectant leur capacité de production et de mise en marché, qui ne peut pas en ce moment soutenir tous nos points de vente.

La visibilité sur nos tablettes est une condition de succès, mais ce n'est pas tout, car nous soutenons aussi nos artisans dans leur développement:

- pour la certification des vins du Québec qui garantit la qualité de la production;

- en organisant des rencontres enrichissantes comme celles entre les producteurs et nos équipes de magasins;

- en leur ouvrant les portes de nos services d'analyse et de gestion de la qualité pour tester gratuitement leurs produits en cours d'élaboration;

- en organisant des missions commerciales pour promouvoir leurs produits et consolider leurs bonnes pratiques sur les techniques du métier ou les approches en agrotourisme.

Ce soutien au développement est également appuyé par nos programmes commerciaux. D'ailleurs, la prochaine campagne de promotion sur les alcools du terroir aura lieu à la Fête nationale du Québec, une occasion toute désignée pour prendre la mesure du travail accompli par nos producteurs.

Nous accompagnons cette industrie qui travaille non seulement sur la qualité, mais aussi sur la production, la mise en marché et la reconnaissance. Et c'est à ces différentes étapes que nous contribuons. Notre objectif commun est que la clientèle découvre et apprécie les produits du terroir québécois et, surtout, qu'elle ait le goût de poursuivre ses découvertes!




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer