Élections fédérales Les grands titres

Élections fédérales En continu

 « Je suis intervenu, je ne le regrette pas » 04:07
« Je suis intervenu, je ne le regrette pas »

(Québec) Pendant que l’opposition le présente comme « le grand perdant » des élections fédérales, le premier ministre François Legault ne regrette pas son intervention inusitée dans la campagne. Il additionne les résultats du Parti conservateur et du Bloc québécois pour se montrer satisfait qu’« une majorité ait voté bleu » au Québec.

Mis à jour le 21 sept. 2021
 Legault félicite Trudeau
Legault félicite Trudeau

Le premier ministre du Québec François Legault, qui avait appelé de ses vœux l’élection d’un gouvernement conservateur, a félicité Justin Trudeau au lendemain du scrutin, mardi matin.

Mis à jour le 21 sept. 2021
Statu quo à Ottawa Un « besoin de stabilité », selon Valérie Plante 00:40
Statu quo à Ottawa Un « besoin de stabilité », selon Valérie Plante

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante, l’absence de changement dans le portrait à la Chambre des communes signifie que les citoyens ont « besoin de stabilité ». Mais son adversaire dans la course à la mairie, l’ancien maire Denis Coderre, affirme que c’est son parti, Ensemble Montréal, qui est le plus susceptible d’apporter cette stabilité à la population.

Mis à jour le 21 sept. 2021
Justin Trudeau obtient un troisième mandat « Regardons vers l’avenir » 00:42
Justin Trudeau obtient un troisième mandat « Regardons vers l’avenir »

(Montréal) Une copie conforme, ou presque. C’est ce que les élections anticipées déclenchées par Justin Trudeau en pleine quatrième vague de la pandémie ont donné comme résultat. À l’issue de cette deuxième victoire minoritaire d'affilée, le chef libéral estime avoir obtenu un « mandat clair », et il a dit avoir compris que les Canadiens n’ont plus envie « qu’on parle de politique et d’élections ».

Publié le 21 sept. 2021
 Le Parti conservateur devra « continuer de grandir », affirme O’Toole 00:34
Le Parti conservateur devra « continuer de grandir », affirme O’Toole

(Oshawa) Ce n’est pas le dénouement qu’il attendait, mais le chef conservateur Erin O’Toole entend malgré tout garder la tête haute. S’il veut obtenir le pouvoir, son parti devra « continuer de grandir », a-t-il toutefois avoué lors de son ultime discours à Oshawa, en laissant entendre que le travail pour recentrer la formation « n’est pas terminé ».

Mis à jour le 21 sept. 2021