Le premier ministre du Québec François Legault, qui avait appelé de ses vœux l’élection d’un gouvernement conservateur, a félicité Justin Trudeau au lendemain du scrutin, mardi matin.

Jean-Thomas Léveillé
Jean-Thomas Léveillé La Presse

« Je félicite Justin Trudeau pour sa victoire, a-t-il écrit sur le réseau social Twitter.

« Je travaillerai avec lui pour faire avancer les intérêts du Québec », a-t-il ajouté.

Durant la campagne électorale, François Legault avait appelé les Québécois à se méfier de Justin Trudeau, qualifiant son programme de « dangereux », tout comme celui du Nouveau Parti démocratique, qui obtient la balance du pouvoir.

Il avait a contrario vanté l’approche du chef conservateur Erin O’Toole, qu’il qualifiait de « bonne » pour la nation québécoise, une démarche inusitée de la part d’un premier ministre québécois.

François Legault disait notamment apprécier la volonté des conservateurs d’augmenter les transferts fiscaux en santé sans condition, de même que leur engagement à transférer aux provinces des pouvoirs en immigration.

« Je trouve ça très inquiétant de voir trois partis – le Parti libéral, le NPD et le Parti vert – qui non seulement ne sont pas ouverts à donner plus d’autonomie au Québec, mais veulent centraliser, s’approprier des pouvoirs qui sont clairement de la compétence des provinces », avait-il déclaré.

Il avait aussi salué la promesse d’Erin O’Toole de financer 40 % du projet de tunnel Québec-Lévis, dont la facture est estimée à 10 milliards de dollars.

Jason Kenney souligne l’absence de majorité

Le premier ministre conservateur de l’Alberta, Jason Kenney, a également félicité Justin Trudeau pour sa réélection, soulignant au passage son échec à obtenir une majorité.

« Félicitations au premier ministre Justin Trudeau pour la réélection de son gouvernement minoritaire », a-t-il affirmé dans une déclaration écrite relayée sur les réseaux sociaux, adressant également ses félicitations à tous les candidats élus à la Chambre des communes.

Le premier ministre Kenney dit vouloir travailler avec le gouvernement fédéral, notamment pour augmenter les transferts fiscaux en santé aux provinces.

Il ajoute que l’Alberta poursuivra « sa lutte » pour la « réforme indispensable des programmes fédéraux de péréquation et de stabilisation fiscale ».

Jason Kenney dit aussi souhaiter une reprise économique incluant « tous les secteurs de l’économie canadienne », dont le secteur albertain de l’énergie.

Doug Ford appelle à l’unité

Le premier ministre ontarien Doug Ford a lui aussi adressé ses félicitations à Justin Trudeau pour sa réélection, dans une déclaration écrite relayée sur différents réseaux sociaux.

« Pour beaucoup, cette élection a été extrêmement difficile et source de division, et j’aimerais profiter de l’occasion pour lancer un appel à l’unité », affirme-t-il, évoquant les débats sur la pandémie et notamment les certificats de vaccination, à la veille de l’introduction d’un passeport vaccinal en Ontario.

« La COVID-19 se moque de la partisanerie ou de la politique et je continuerai à travailler en étroite collaboration avec le premier ministre [Trudeau] », a-t-il déclaré.