Il y a quelques jours, avait lieu à Henryville une soirée d'information pour les sinistrés des inondations printanières dues aux crues du Richelieu. Sur place, un porte-parole de la Sécurité publique nous informe du programme d'aide financière du gouvernement québécois. À la fin de son exposé, je lui demande si tout le monde a droit à ce programme. Sa réponse fut: «Seulement les résidences principales». Comme nous possédons un chalet depuis peu (février 2011), nous sommes désolés de voir que le traitement de dommages s'effectue de cette façon, sachant qu'aucune compagnie d'assurances ne couvre ce type de pertes.

Publié le 16 mai 2011
François Couture et Yannick Laberge
Propriétaires d'un chalet, les auteurs adressent leur lettre ouverte au ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil.

Il y a quelques jours, avait lieu à Henryville une soirée d'information pour les sinistrés des inondations printanières dues aux crues du Richelieu. Sur place, un porte-parole de la Sécurité publique nous informe du programme d'aide financière du gouvernement québécois. À la fin de son exposé, je lui demande si tout le monde a droit à ce programme. Sa réponse fut: «Seulement les résidences principales». Comme nous possédons un chalet depuis peu (février 2011), nous sommes désolés de voir que le traitement de dommages s'effectue de cette façon, sachant qu'aucune compagnie d'assurances ne couvre ce type de pertes.

Malgré de nombreuses discussions avec des représentants du gouvernement provincial, aucun dédommagement n'est prévu pour les propriétaires de chalet. Comme nous sommes laissés à nous-mêmes dans cette fâcheuse situation, je crains que plusieurs personnes souffrent sur le plan de la santé ou de la sécurité. Les moisissures et les champignons sont-ils moins nocifs dans une résidence secondaire? Devoir faire l'élagage d'arbre lorsque le terrain est gorgé d'eau est-il moins dangereux lorsqu'on est propriétaire de chalet? Démarrer des installations électriques qui ont été touchées par l'eau est-il plus sécuritaire lorsque ce n'est pas notre résidence principale? Boire de l'eau contaminée sans avoir eu des résultats d'analyse n'est pas mauvais pour la santé si c'est votre chalet?  

Nous sommes propriétaires de deux résidences dans le but de bâtir notre patrimoine familial. Certains font des placements financiers, nous nous avons choisi d'investir un peu d'argent dans l'immobilier. Nous ne sommes pas particulièrement aisés, comme la plupart des propriétaires de résidence secondaire dans notre région.

Cette catastrophe naturelle a pour effet de nous appauvrir considérablement. Cet événement nous cause beaucoup de stress, et maintenant de la colère. Nous payons des taxes et des impôts, mais lorsqu'il s'agit d'en bénéficier, on nous claque la porte au nez sans vraiment nous donner d'information ou de services. J'en suis particulièrement frustré. J'espère que vous saurez faire exception dans le but de ne pas nous pousser à la faillite (les maisons n'auront plus jamais la même valeur).

À la suite des travaux, nous vous ferons parvenir les factures pour que vous puissiez constater que ça ne nous coûte pas moins cher dans le cas d'une résidence secondaire.