Source ID:824307f0ad153e888d2ca309deba4a88; App Source:StoryBuilder

Quand l'Extra va, tout va!

Claude Legault incarnera un psychiatre dans Cerebrum, la... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Claude Legault incarnera un psychiatre dans Cerebrum, la nouvelle télésérie de Richard Blaimert, qui sera offerte sur l'Extra de Tou.TV à la fin de l'été.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

TVA a déroulé le tapis rouge à l'auteur Richard Blaimert pour qu'il lui offre sa nouvelle télésérie. La tentative de séduction a échoué et le créateur de Nouvelle adresse a choisi de poursuivre sa longue collaboration avec Radio-Canada.

La prochaine offrande télé de Richard Blaimert (Hubert et Fanny, Les hauts et les bas de Sophie Paquin) s'appellera Cerebrum - pour cerveau, en latin - et atterrira sur l'Extra de Tou.TV à la fin de l'été. Oui, encore l'Extra de Radio-Canada, cette section payante qui héberge actuellement Le monstre et qui accueillera bientôt la série dramatique Fragile de Serge Boucher ainsi que la comédie romantique Les bogues de la vie.

C'est d'ailleurs pour garnir l'Extra et le reste de Tou.TV que Radio-Canada a récemment débranché plusieurs émissions telles Deuxième chance, Entrée principale, ICI Laflaque ou Les dieux de la danse. Selon Dominique Chaloult, directrice générale de la télévision de Radio-Canada, «le meilleur investissement en numérique demeure les séries de fiction».

En épluchant vos commentaires et courriels, ce constat s'impose aussi : vous raffolez des téléromans et des téléséries, la téléréalité se classant au deuxième rang (allô Les naufragés de l'amour, Occupation double et L'amour est dans le pré).

Avant de crouler sous une avalanche de plaintes, je précise que toutes les séries offertes en primeur sur l'Extra de Tou.TV, du genre Cheval-Serpent, traversent à la télé traditionnelle quelques mois plus tard.

Revenons maintenant à Cerebrum, qui ne porte pas le titre le plus joli et sexy, il faut le dire. À mi-chemin entre l'enquête policière et le drame psychologique, cette oeuvre déclinée en 10 épisodes d'une heure s'articulera autour du comédien Claude Legault, qui y incarnera Henri Lacombe, 53 ans, psychiatre reconnu et grand patron de l'Institut national de la santé mentale.

Au tout premier épisode, la femme d'Henri, Anne Beaulieu (Évelyne de la Chenelière), une psychologue clinicienne, disparaîtra dans des circonstances nébuleuses. Les deux grands enfants du couple, incarnés par Marianne Verville et Henri Picard, en souffriront, évidemment.

La policière Simone Vallier (Christine Beaulieu) tentera de recoller les morceaux du casse-tête.

Qui voudrait du mal à Anne Beaulieu? Qui aurait intérêt à ce qu'elle s'évanouisse dans la nature?

Gabriel Sabourin et Jacynthe René interpréteront le couple d'amis d'Henri et Anne.

En parallèle, Cerebrum suivra les interventions du psychiatre bourreau de travail Henri (Claude Legault) avec ses patients. Parmi eux, il y aura une femme souffrant d'un trouble obsessionnel compulsif (Sonia Vachon), un schizophrène (Ariel Ifergan), une comédienne aux prises avec des problèmes de limites (Linda Sorgini) ainsi qu'un couple de gais qui compte un suicidaire (Jean-Simon Leduc et Karl Walcott).

Henri Chassé et Léane Labrèche-Dor camperont des collègues psychiatres d'Henri à l'hôpital. Et rassurez-vous : il ne s'agira pas d'un remake de Vol au-dessus d'un nid de coucou.

Cerebrum se bouclera après 10 épisodes, avec une porte ouverte pour une deuxième saison. Le scénariste Richard Blaimert réalisera les quatre premiers épisodes, ainsi que le dernier, tandis que le cinéaste Guy Édoin (Marécages, Ville-Marie) s'attaquera aux cinq autres.

Pour rédiger sa série, Richard Blaimert a consulté la psychiatre Marie-Ève Cotton, qui intervient souvent dans les médias. Le tournage de Cerebrum démarrera lundi à Montréal dans plusieurs lieux, dont l'ancien hôpital Royal Victoria.

TVA au top

Le réseau TVA a dominé la soirée télévisuelle de dimanche grâce à la puissance de La voix, qui a intéressé 1 916 000 personnes. Avant et après La voix, les émissions Vlog (884 000) et La vraie nature (999 000) ont chatouillé la barre magique du million de fans.

À Radio-Canada, Tout le monde en parle a été suivi par 840 000 curieux. J'ai regardé l'épisode en pièces détachées et j'ai eu l'impression d'y entendre un bon résumé de la semaine, plutôt que d'y découvrir de nouveaux visages ou d'y apprendre des infos croustillantes.

Par exemple, les trois comédiens de Passe-Partout (Gabrielle Fontaine, Élodie Grenier et Jean-François Pronovost) sont adorables et talentueux. Reste que les questions posées par Guy A. Lepage n'ont pas provoqué de révélations fracassantes.

Même chose pour les animatrices Pénélope McQuade et Catherine Perrin, qui ont répété ce qu'elles avaient dit en entrevue dans les jours précédant l'enregistrement de Tout l monde en parle.

Bref, l'émission manquait de piquant. Et il aurait vraiment fallu y inviter des gens qui n'avaient pas déjà fait la grande tournée des médias.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer