Ancrées dans leur territoire, les Universités du Québec à Chicoutimi (UQAC) et à Trois-Rivières (UQTR) ont mis en place des formations orientées vers les besoins de leur communauté et en accord avec leurs spécialisations. De son côté, la TELUQ se concentre sur la formation des professionnels en ressources humaines et des gestionnaires.

Mis à jour le 8 nov. 2016
Anne Gaignaire LA PRESSE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES

L'UQTR offrira, l'automne prochain, un bac en génie mécanique au campus de Drummondville, en pleine croissance et qui ne propose pour le moment aucun bac en génie.

C'est un besoin du milieu des affaires local qui est à l'origine de cette création. « L'une des raisons d'être de la présence et de la mission de l'UQTR à Drummondville est d'arrimer nos formations avec la réalité socioéconomique de la région qui a des défis en matière de main-d'oeuvre qualifiée », souligne Daniel McMahon, recteur de l'UQTR.

La valeur ajoutée du programme réside dans le fait que les étudiants devront faire trois stages en entreprise durant leurs quatre années d'études. Ce bac vise également à sensibiliser les étudiants au développement durable et à accroître leurs compétences en gestion.

L'UQTR, qui compte un important département des sciences de l'activité physique, offrira bientôt un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en thérapie du sport, le seul en français au deuxième cycle, selon l'Université. Il s'agit là de former des spécialistes dans la prévention et le traitement des blessures sportives, qui peuvent travailler dans des cliniques spécialisées en médecine sportive, dans les ligues professionnelles, lors d'événements sportifs, mais aussi dans l'enseignement et la recherche.

Outre l'assistance aux athlètes professionnels, ces spécialistes peuvent prendre en charge toute personne qui a un besoin en réadaptation.

TELUQ (TÉLÉ-UNIVERSITÉ)

La TELUQ offre deux nouveaux programmes courts en ressources humaines au deuxième cycle à l'École des sciences de l'administration. Celui en gestion contemporaine des ressources humaines vise à former les professionnels aux nouveaux enjeux (travail en équipe, conciliation travail-famille, gestion des générations, transfert des connaissances, etc.) et à penser les solutions pour attirer et retenir la main-d'oeuvre.

Le second porte sur la gestion en ressources humaines en contexte de projet. Ce programme met l'accent sur le travail par « projets », une réalité en essor chez les professionnels de ressources humaines.

Un certificat en gestion de 30 crédits, au premier cycle, est offert à l'École des sciences de l'administration. Il vise à connaître les enjeux de gestion des organisations à l'échelle internationale. Ces enjeux sont d'ordre économique, technologique, social, politique et culturel.

La TELUQ propose également un programme court de deuxième cycle en organisation des services de santé et de services sociaux. Le but est de former des cadres dans le contexte actuel de réduction des budgets, alors que les besoins augmentent. Les cours porteront notamment sur les changements, l'interdisciplinarité, la performance et l'innovation.

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

L'UQAC offre, depuis cet automne, un nouveau DESS en intervention par la nature et l'aventure.

« C'est un programme unique ancré dans l'expertise développée à l'UQAC depuis les années 80 en matière d'intervention plein air et notamment d'aventure thérapeutique », précise Étienne Hébert, doyen des études à l'UQAC. Le programme s'articule autour de l'intervention psychosociale, éducative et managériale par la nature et l'aventure.

Dans le domaine du plein air, un nouveau programme court en intervention plein air pour les Premières Nations est proposé par l'Université depuis cet automne.

Il vise à former des intervenants capables de coordonner des activités de plein air réalisées par leurs communautés en tourisme d'aventure et en écotourisme, par exemple, et ce, dans un contexte sûr alors qu'ils agissent souvent dans des régions isolées.

Un programme court de premier cycle en intervention en contexte éducatif auprès des personnes ayant des troubles du spectre de l'autisme a aussi été mis en place cet automne.

Les cours visent à mieux connaître les caractéristiques des personnes ayant ces troubles ainsi que leur développement professionnel, à acquérir des méthodes pour les aider à améliorer l'autonomie et la communication, etc.