Source ID:2f0818a2-b6c4-4d91-8bc0-6fe456d9776d; App Source:alfamedia

Des cuves québécoises pour les grands vins

Les cuves fabriquées par La Garde sont carrées,... (Photo Patrice Laroche, archives Le Soleil)

Agrandir

Les cuves fabriquées par La Garde sont carrées, et non rondes, puisque de cette façon, la surface de contact est plus grande entre le jus et les peaux de raisins, ce qui permet d'extraire plus d'arômes, de couleur et de matière.

Photo Patrice Laroche, archives Le Soleil

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

De prestigieux vins de la vallée de Napa, en Californie, sont vinifiés dans des cuves d'acier inoxydable fabriquées sur la Rive-Sud de Québec. L'entreprise La Garde produit des cuves pour une quarantaine de vignobles américains. Elle rêve maintenant de conquérir le marché européen.

Dans l'usine de La Garde à Saint-Romuald, trois cuves d'acier inoxydable sont prêtes à être livrées au domaine Lava Vine, à Calistoga, en Californie. Au premier coup d'oeil, leur forme inhabituelle est frappante. Contrairement aux traditionnelles cuves en inox, celles fabriquées par La Garde ne sont pas rondes, mais plutôt cubiques.

La Garde est une division de Sani métal. Cette entreprise familiale se spécialise dans la production d'outils médicaux et de cuisines professionnelles depuis 50 ans. En 2009, la société a voulu se diversifier et diminuer sa dépendance envers certains fournisseurs. Elle s'est donc intéressée au monde du vin.

« On est allés voir les gens de l'industrie et on a voulu savoir quels étaient leurs besoins », explique Frédéric Pelletier, président de Sani Métal et de La Garde.

L'entreprise possédait déjà une expertise dans le domaine de l'alimentation. Elle a réalisé les cuisines de plusieurs restaurants réputés d'Amérique du Nord, dont celle du Bar Boulud à New York, d'Alinea à Chicago, de Chez Boulay et du Château Frontenac à Québec. À la suite de ses consultations avec des experts, elle s'est donné comme défi de construire « une cuve de rêve ».

UNE CUVE EN ACIER CARRÉE

La Garde est convaincue d'avoir les meilleurs soudeurs. Dans le domaine de l'alimentation, les constructions d'acier ne doivent pas avoir d'arrêt où la nourriture peut se coincer. Son expertise lui a permis de créer une cuve cubique dont l'intérieur est lisse et dont les coins sont arrondis.

« En tant que fabricant, c'est beaucoup plus facile de faire une cuve ronde, ajoute Frédéric Pelletier, président de Sani Métal. Tu roules une feuille d'acier. »

Or, les experts consultés souhaitaient une surface de contact plus grande entre le jus et les peaux de raisins afin d'extraire plus d'arômes, plus de couleur et plus de matière. C'est pour cette raison que La Garde a choisi la forme carrée.

La forme cubique présentait un autre avantage : elle optimise l'espace dans le chai en permettant de placer davantage de cuves. Le plus important client de La Garde, Rodney Strong, à Sonoma, a augmenté de 25 % sa capacité de production en achetant les cuves québécoises en 2013.

VISION EN EUROPE

Le Domaine Pinnacle en Montérégie a été le premier à tester les cuves de La Garde en 2012. Il les utilise toujours pour produire ses cidres et ses spiritueux.

Plus d'une quarantaine de vignobles se sont ajoutés à la liste de clients de l'entreprise québécoise. Parmi eux, les prestigieux domaines Beaulieu, Silver Oak, Alpha Omega et Far Niente sont établis en Californie.

Frédéric Pelletier a rapidement ciblé cet État américain pour la commercialisation de ses cuves. Tout d'abord, parce qu'on y produit 90 % des vins des États-Unis, mais aussi parce que plusieurs chefs de cet État travaillent dans des cuisines réalisées par Sani Métal.

Si la Californie était un marché de rêve pour La Garde, ses fréquents tremblements de terre représentaient un défi technique. Il fallait que les cuves soient très résistantes. La forme cubique était une fois de plus un atout.

« Les cuves rondes sont plus fragiles aux secousses, explique M. Pelletier. Les nôtres sont plus stables et 60 % plus épaisses à cause de leur forme. Elles peuvent résister à des tremblements de terre de niveau 6. »

Depuis 2010, La Garde a produit plus de 500 cuves pour ses clients américains et canadiens. Quelques cuves se trouvent dans des vignobles du Québec, de la vallée de l'Okanagan et de l'Ontario. L'entreprise rêve maintenant de percer en Europe, un marché plus conservateur où des producteurs de cuves sont déjà bien établis.

« On a un produit qui se distingue, dit Frédéric Pelletier. Ça ne sera pas facile, mais il faut l'essayer ! »

L'an dernier, La Garde a fourni une cuve au Château La Couspaude à Saint-Émilion, et une autre en Espagne. Les bons commentaires de ces vignobles européens ont encouragé l'entreprise. Elle participera d'ailleurs au salon spécialisé Vinitech-Sifel, qui se tiendra la semaine prochaine à Bordeaux.

LA GARDE EN BREF

  • Division de Sani Métal
  • 175 employés à Sani Métal, dont 25 travaillent pour La Garde
  • Chiffres d'affaires : 30 millions pour Sani Métal, prévision de 6 millions pour La Garde
  • Siège social : Québec




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les cinq commandements de la croissance

    PME

    Les cinq commandements de la croissance

    Les entrepreneurs n'aspirent pas tous à devenir le prochain Alain Bouchard, mais beaucoup aimeraient pousser leur entreprise plus loin, sans trop... »

  • Rester pertinent à l'heure du changement

    PME

    Rester pertinent à l'heure du changement

    Les PME doivent opérer dans un monde où la nouveauté devient la norme. Conséquence? Les problématiques qui les touchent sont en constante évolution.... »

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer