Vision7 International, la société de portefeuille qui détient Cossette, lance un groupe visant à encourager la culture de l'innovation dans l'ensemble de l'organisation.

Martin Beauséjour, collaboration spéciale LA PRESSE

Le Groupe Innovation sera dirigé par Pierre Delagrave, président média de Vision7 International et l'un des premiers fondateurs de Cossette. L'initiative a pour but d'investir dans des entreprises en démarrage et de faire des acquisitions pour ainsi stimuler les employés avec des idées ou des concepts novateurs.

Pour Mélanie Dunn, vice-présidente exécutive et directrice générale de Cossette Montréal, des initiatives comme celle-ci contribuent à la mobilisation des employés.

«Chez Cossette, nous mettons de l'avant le produit, et nos produits, ce sont nos employés. Nous tenons à ce que nos membres soient toujours à l'avant-garde de tout ce qui se fait, et ce, partout dans le monde», souligne-t-elle.

Cossette offre en effet plusieurs programmes novateurs à ses membres, comme le Cossette Lab, un incubateur d'entreprises qui interagit avec les employés de l'agence, et l'Observatoire marketing, qui fouille de grandes questions en collaboration avec l'Université Sherbrooke. «Dans ce dernier programme, nous venons de nous pencher sur ce que sera l'expérience de magasinage en 2025», ajoute Mme Dunn.

Toutes ces initiatives s'appuient évidemment sur les quatre grandes valeurs véhiculées par l'entreprise: l'entrepreneuriat, la créativité, l'innovation et l'intégrité.

Selon Mélanie Dunn, le prochain défi de Cossette se trouve dans la formation des employés. «Notre milieu évolue extrêmement vite et nous désirons rester un chef de file. C'est à nous de prévoir quels seront les futurs besoins de nos clients et d'outiller nos employés en conséquence.»

Cossette possède sept bureaux au Canada, dont deux à Montréal et Québec. L'agence compte 1200 employés dans le monde, dont 755 au Canada et 416 au Québec.