Leader incontesté dans le textile à usage commercial, l'entreprise Duvaltex, bien établie en Beauce, qui a aussi des usines dans le Maine et au Michigan, a vu son chiffre d’affaires fondre de 35 % à cause de la pandémie. Mais au lieu de prendre des mesures de repli, la firme s’est mobilisée pour être à l’affût de toutes les occasions qui pourraient à tout le moins maintenir l’entreprise à flot, tout en participant à l’effort sanitaire, explique son président et chef de la direction, Alain Duval.

Jean Gagnon Collaboration spéciale

Et les résultats n’ont pas tardé. Sa filiale Artofix a rapidement conçu un masque de type N95 entièrement québécois et homologué par Santé Canada. Elle a ainsi participé à l’effort pour assurer aux Canadiens la disponibilité d’équipements de protection si essentiels. L’entreprise a également créé une toute nouvelle filiale liée au développement, à la fabrication et à la mise en marché de tissus médicaux afin d’assurer la sécurité du personnel médical de partout au pays dans le combat contre la pandémie.

Duvaltex a lancé en 2019 la marque Clean Impact Textiles à partir de deux initiatives importantes. D’abord, elle a conçu un polyester 100 % biodégradable recyclé post-consommation, et ensuite un tissu composé de plastiques océaniques revalorisés. « Il s’agit là d’une première dans l’industrie », affirme Alain Duval.

Et Duvaltex ne s’arrêtera pas là, car elle amorce une nouvelle phase de croissance importante sur les marchés européen et des textiles techniques, tels les tissus de protection pour l’armée et l’industrie pétrochimique, ajoute son chef de la direction.

À la fois jeune et expérimentée

PHOTO YAN DOUBLET, LE SOLEIL

Alain Duval, président et chef de la direction de Duvaltex

En 1947, fidèle à l’esprit d’entrepreneur légendaire des Beaucerons, la famille Duval crée une société du nom de Victor qui se lancera près de 40 ans plus tard dans le marché des tissus matériaux. Au tournant des années 2000, une usine ultramoderne voit le jour à Saint-Georges, et quelques années plus tard, Victor met sur le marché le premier tissu écologique en Amérique du Nord. En 2015, Duvaltex est créée, et elle fait l’année suivante l’acquisition de la société américaine True Textiles, transaction qui lui permet de contrôler toutes les unités opérationnelles de True, Gullford of Maine et Teknit, qui viennent s’ajouter à Victor Textiles.

Duvaltex est ainsi devenue le plus grand fabricant de tissus commerciaux en Amérique du Nord. Elle fournit les secteurs de l’ameublement de bureau, des institutions, de l’hébergement et des établissements de santé.

Nous représentons 50 % du marché de la fabrication de tissus pour ameublement de bureau.

Alain Duval, président et chef de la direction de Duvaltex

Les clés du succès

« Duvaltex est une entreprise agile et dynamique qui peut se retourner rapidement », explique Karine Bibeau, vice-présidente chargée de l’expérience client chez Logistik, firme spécialisée dans la gestion de programmes d’uniformes dans les entreprises. Duvaltex est celle qui leur fournit la matière première, soit les tissus, pour concevoir et développer leurs produits. La pandémie a entraîné un besoin énorme en vêtements médicaux. Duvaltex s’est rapidement mise à l’œuvre afin de fournir Logistik en nouveaux produits lavables. « Duvaltex nous a démontré à maintes reprises sa capacité d’innovation, jusqu’aux tissus biodégradables », dit Karine Bibeau. « La passion et la détermination font partie de notre ADN », indique Alain Duval.