Les fondatrices de Brava, entreprise de vêtements féminins pour le triathlon en nylon produit à partir de déchets de plastique, cherchaient des façons d’aller plus loin dans l’économie circulaire. Elles ont donc soumis leur cas au concours organisé dans le cadre du nouveau cours obligatoire du MBA à HEC Montréal Éthique et responsabilité sociale.

Martine Letarte Martine Letarte
Collaboration spéciale

La recommandation de l’équipe gagnante : aller chercher la certification B Corp qui aide les entreprises à s’améliorer constamment en matière de responsabilité sociale. « Plutôt que de concentrer nos recherches sur l’économie circulaire, nous avons parlé aux fondatrices de Brava de la certification B Corp et elles ont été très ouvertes à l’idée », explique Hertel Huard Jr., tout récent diplômé du MBA qui faisait partie de l’équipe qui a conseillé Brava.

La certification B Corp est attribuée à des entreprises qui répondent à des exigences environnementales, sociétales, de gouvernance et de transparence élevées. Elle a été obtenue par des leaders mondiaux en matière de responsabilité sociale comme Patagonia et Ben & Jerry’s.

PHOTO FOURNIE PAR HEC MONTRÉAL

Hertel Huard Jr., Élizabeth Moreau, Andréanne Couturier et François Huynh formaient l’équipe qui a conseillé Brava et remporté le concours dans le cadre du nouveau cours obligatoire du MBA à HEC Montréal Éthique et responsabilité sociale.

Cette proposition a valu à l’équipe de remporter le concours organisé dans le cadre du cours obligatoire au MBA Éthique et responsabilité sociale. L’équipe gagnante recevait une bourse de 8500 $ à condition d’accepter de continuer à travailler avec la même entreprise pour réaliser le projet de consultation de cinq semaines obligatoire à la fin du programme. C’est ce que l’équipe gagnante a fait l’été dernier.

« Dans ce deuxième mandat réalisé avec Brava, nous avons produit un plan plus détaillé sur trois ans en vue d’obtenir la certification B Corp », indique Andréanne Couturier, qui faisait aussi partie de l’équipe gagnante.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE BRAVA

Brava est une entreprise de vêtements féminins pour le triathlon en nylon produit à partir de déchets de plastique.

Partenariat

Brava n’est pas la seule entreprise à avoir bénéficié de conseils d’étudiants du MBA. Les 10 entreprises présentes dans l’Accélérateur Banque Nationale – HEC Montréal se sont prêtées au jeu.

« Le pôle IDEOS en gestion des entreprises sociales, l’Accélérateur Banque Nationale – HEC Montréal et le bureau du MBA de HEC Montréal ont travaillé en partenariat pour créer ce cours afin d’avoir de l’impact sur les plans social et environnemental à travers une innovation pédagogique », explique Luciano Barin Cruz, directeur d’IDEOS et professeur à HEC Montréal qui a coordonné le cours.

Semblable à un véritable projet de consultation, ce cours amène les équipes d’étudiants à rencontrer les entrepreneurs qui ont soumis leur enjeu pour bien comprendre leurs besoins avant de travailler sur leur proposition.

« C’est un cours exigeant qui demande beaucoup d’investissement de temps, précise M. Barin Cruz, mais il permet aussi de montrer que le monde universitaire peut être collé sur les enjeux des entreprises et avoir de réels impacts sur tout l’écosystème entrepreneurial. »