Les besoins de main-d'oeuvre dans les firmes de génie-conseil sont souvent énormes. Pour les ingénieurs en début de carrière, les possibilités d'avancement sont grandes s'ils savent tirer leur épingle du jeu. Pour y arriver, ils doivent toutefois acquérir des compétences différentes de celles acquises pendant leur formation d'ingénieur. Le Forum des jeunes professionnels, créé par l'Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ), a comme mission de leur donner un coup de main.

Mis à jour le 18 janv. 2012
Martine Letarte, collaboration spéciale LA PRESSE

«Notre profession en est une de savoir et cela va plus loin que le savoir technique», affirme Simon Davidson, président du Forum des jeunes professionnels de l'AICQ.

Pour répondre aux besoins des jeunes ingénieurs-conseils, l'équipe du Forum organise des activités, dont des conférences.

«Certaines touchent à des sujets liés à la profession. Par exemple, nous en avons organisé une sur les moyens d'établir les bonnes bases d'une négociation. D'autres conférences touchent à des aspects plus personnels. Par exemple, une autre a porté sur la gestion du stress», explique M. Davidson.

Le choix des sujets des futures conférences est le résultat de sondages réalisés lors de ces événements.

L'intérêt pour les conférences du Forum est en croissance. La première, qui s'est tenue en mai 2010, a attiré 120 participants. La dernière, 350. Au total, ce sont 850 jeunes employés de firmes de génie-conseil qui ont bénéficié de ces conférences.

Le calendrier hiver-printemps des conférences organisées par le Forum des jeunes professionnels de l'AICQ sera complété prochainement.