Mylany David, avocate chez Fraser Milner Casgrain, mène toujours une quinzaine de dossiers de front pour lesquels elle agit très souvent comme leader. À seulement 34 ans, elle doit donc superviser fréquemment plusieurs avocats dans la vingtaine. Au début de l'année, ses efforts ont été récompensés puisqu'elle a été nommée associée. Elle a reçu hier le prix Étoile montante lors de la soirée d'excellence de CREW Montréal.

Martine Letarte, collaboration spéciale LA PRESSE

«J'ai eu une très belle année. Je travaille sur plusieurs beaux projets en immobilier et dans le secteur des énergies renouvelables, comme les parcs éoliens», a-t-elle dit.

Me David est stimulée par le fait qu'elle participe activement à la réalisation de projets. «C'est très concret comme pratique, même si ça peut prendre des mois ou même des années avant qu'un projet se réalise», affirme celle qui a notamment conseillé HSBC, partenaire financier d'une filiale de Développement Melior inc., dans le cadre d'un investissement de 41 millions pour l'acquisition et l'agrandissement du Manoir Saint-Bruno.

En quoi la pratique de Me David se démarque-t-elle de celle des autres?

«Je crois que j'ai une vision très pragmatique. En plus de tout faire pour être une bonne conseillère juridique, j'aspire à être une bonne conseillère d'affaires. J'essaie de prévoir deux coups à l'avance et d'avoir une vision à long terme. Comme avocats, nous vendons des services et à mes yeux, il faut qu'ils soient exceptionnels si on veut se démarquer. Il faut connaître son industrie si on veut créer des relations de confiance avec ses clients et bien les conseiller pour que les projets se réalisent et qu'ils soient bien faits. Les projets, il faut les porter dans son coeur!»

Fraser Milner Casgrain compte environ 500 avocats à travers le Canada et, en 2010, Mylany David a été la seule femme à devenir associée. Diplômée de l'Université de Montréal, elle pratique le droit commercial depuis une décennie, mais elle a joint Fraser Milner Casgrain il y aura bientôt quatre ans.