Les journalistes de La Presse ont récolté 12 sélections au prix Judith-Jasmin, prestigieux concours organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

« Il s’agit d’une belle reconnaissance du travail des journalistes de La Presse dans un contexte difficile de crise sanitaire, de confinement et de télétravail », a déclaré l’éditeur adjoint de La Presse, François Cardinal.

Douze reportages de La Presse sont en lice dans neuf des dix catégories. La journaliste Gabrielle Duchaine s’est démarquée avec trois sélections. Isabelle Hachey, Caroline Touzin et Katia Gagnon en ont reçu chacune deux.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Gabrielle Duchaine

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Caroline Touzin

Dans la catégorie Enquête, les journalistes Gabrielle Duchaine et Caroline Touzin sont nommées pour une série de reportages sur l’exploitation sexuelle d’enfants sur l’internet, publiés les 23 et 24 octobre, 17 novembre, 9 et 10 décembre derniers.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Katia Gagnon

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Ariane Lacoursière

Gabrielle Duchaine et Caroline Touzin sont également nommées aux côtés de leurs collègues Katia Gagnon et Ariane Lacoursière pour une série de reportages sur la COVID-19 à Montréal, publiés les 29, 30 et 31 mai 2020. Katia Gagnon a aussi été sélectionnée dans la catégorie Justice et faits divers pour un récit sur la tragédie de la fillette de la DPJ surnommée X.

« Je me réjouis d’ailleurs de voir que le tiers des nominations soulignent la qualité de reportages signés par plusieurs journalistes, ce qui montre l’importance du travail d’équipe, même à distance », a indiqué M. Cardinal. Il a aussi noté la forte représentation de journalistes de l’équipe d’enquête, qui se sont démarqués dans plusieurs catégories. « C’est grâce à ce travail exceptionnel que nos lecteurs bénéficient d’un journalisme d’une si grande qualité tous les jours », a-t-il dit.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Isabelle Hachey

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Paul Journet

La journaliste Isabelle Hachey est finaliste pour un reportage sur son incursion de cinq jours au CHSLD de LaSalle, durement touché par la pandémie de COVID-19, dans la catégorie Grand reportage. Elle est aussi en lice dans la catégorie Opinion pour une chronique sur la polémique entourant la professeure de l’Université d’Ottawa Verushka Lieutenant-Duval. Son collègue Paul Journet est cité dans la même catégorie pour une chronique sur le racisme et la discrimination systémiques.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

André Dubuc

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Marie-Eve Fournier

Dans la catégorie Affaires et économie, le duo formé d’André Dubuc et de Marie-Eve Fournier a impressionné le jury en révélant qu’Ivanhoé Cambridge, bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec, faisait appel à des consultants new-yorkais pour l’aider à gérer ses centres commerciaux.

Le jury a également reconnu le travail de Gabrielle Duchaine pour son enquête sur le refus systématique des compagnies d’assurance d’offrir des soumissions dans des réserves autochtones sans même analyser les dossiers.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Fanny Lévesque

Dans la catégorie Politique, Fanny Lévesque est citée pour son article sur le ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Stéphanie Vallet

Dans la catégorie Arts, culture et arts de vivre, Stéphanie Vallet – aujourd'hui journaliste au Devoir – a retenu l’attention du jury pour son reportage sur les membres de l’Union des artistes qui déplorent les conditions de travail entourant la manière de tourner des scènes à caractère sexuel.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Tristan Péloquin

Dans la catégorie Sciences, environnement et société, Tristan Péloquin est en lice pour un reportage sur les technologies de reconnaissance faciale.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Alexandre Pratt

Le chroniqueur sportif Alexandre Pratt est nommé dans la catégorie Sports pour son récit sur la solidarité d’une communauté qui a permis à trois enfants nés en Syrie de porter l’uniforme des Mousquetaires de Saint-Hyacinthe.

Au total, La Presse a récolté 12 sélections. Radio-Canada en a obtenu six, tandis que Le Devoir en a obtenu trois. L’actualité et le bureau d’enquête de Québecor en ont obtenu deux chacun. L’Itinéraire, la Montreal Gazette, Le Courrier du Sud, L’Express de Drummondville et Les Affaires ont obtenu chacun une sélection.

Le Gala de la remise du prix Judith-Jasmin 2020 se tiendra virtuellement le 6 mai. Un prix de 500 $ sera attribué aux gagnants de chacune des 10 catégories et un Grand Prix de 2000 $ récompensera le meilleur reportage, toutes catégories confondues.