À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

       

      Casting By

      Casting By

      Résumé

      À travers un hommage au travail de la directrice de casting Marion Dougherty, qui a lancé la carrière de James Dean, Dustin Hoffman, Robert de Niro, Glenn Close et plusieurs autres, regard sur cette profession méconnue mais essentielle à la production des films.

      Cote La Presse

      3/5

      Votre cote 4 votes

      3.5/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Casting By

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-08-30

      Classement : En attente de classement

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Cinéma du Parc

      Date de sortie en DVD : n.d.

      Genre : Documentaire

      Durée : 89 min.

      Année : 2012

      Site officiel: n.d.

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Tom Donahue

      Montage : Jill Schweitzer

      Photographie : Peter Bolte

      Musique : Leigh Roberts

      ACTEURS

      Critique

      Casting by: l'art de réunir les bons acteurs

      Jean 
      Jean Siag

      Voilà un documentaire qui plaira à ceux qui s'intéressent de près ou de loin au processus d'embauche des acteurs de cinéma. Le film du réalisateur Tom Donahue (Guest of Cindy Sherman) regorge d'histoires assez savoureuses sur les premières auditions d'acteurs aussi chevronnés que Jon Voight, Al Pacino, Glenn Close, John Travolta, Jeff Bridges et j'en passe... Acteurs qui sont d'ailleurs tous interviewés dans le document. Un tour de force en soi.

      Mais au fond, toutes ces histoires servent de prétexte pour nous parler du métier de directeur de casting, ces travailleurs de l'ombre qui ont le mandat de proposer au réalisateur une distribution qui colle au scénario. Tom Donahue s'intéresse particulièrement à deux pionniers du métier: Lynn Stalmaster et surtout Marion Dougherty, une New-Yorkaise avec un flair extraordinaire, créditée du casting d'au moins 500 productions de télé et de cinéma.

      Sortir des sentiers battus

      Cette Marion Dougherty explique comment elle a réussi à convaincre le réalisateur Mike Nichols d'embaucher Dustin Hoffman dans The Graduate, un personnage décrit par son auteur Charles Webb comme «beau, grand et séduisant». Plutôt que de proposer l'embauche d'un Robert Redford, la directrice de casting a poussé le réalisateur à embaucher Hoffman, «un petit juif à la voix nasillarde» que personne ne connaissait encore, d'ailleurs.

      Des séries télé Naked City, Route 66 ou All in The Family, aux films The Killing Fields, Batman, Lethal Weapon, Midnight Cowboy et The Great Gatsby, Marion Dougherty nous est présentée comme la femme de confiance des réalisateurs. Notamment pour sa capacité à deviner le talent des acteurs, même après une contre-performance en audition. La longue entrevue qu'elle a accordée au réalisateur (avant sa mort en 2011) est en ce sens essentielle.

      Tom Donahue nous présente également Marion Dougherty comme quelqu'un qui a combattu les stéréotypes de Hollywood en faisant appel à des acteurs de théâtre de New York qui avaient la formation et l'intelligence de se glisser dans la peau de personnages plus complexes. Contrairement aux studios hollywoodiens qui embauchaient les acteurs selon leurs attributs physiques. Le réalisateur révèle également comment elle a formé au fil des ans des dizaines de directeurs de casting.

      À la fin, on retient la formidable contribution de Marion Dougherty, qui a été embauchée par Paramount et par Warner Brothers où elle a fait connaître des acteurs comme Glenn Close, Bette Midler, Susan Sarandon et tant d'autres. Mais Tom Donahue conclut son documentaire en évoquant le virage des studios, à la recherche de candidats «younger&hotter» et le congédiement de Marion Dougherty... Un survol fascinant des 50 dernières années.
      _______
      Documentaire de Tom Donahue. 1h29

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires