En DVD

West of Memphis

West of Memphis

West of Memphis

Résumé

En 1994, dans l'État de l'Arkansas, les adolescents Damien Echols, Jason Baldwin et Jesse Misskelley Jr. sont condamnés pour le meurtre de trois garçons de huit ans survenu un an plus tôt dans la petite ville de West Memphis. Mais sous l'impulsion de Lorri Davis, une jeune femme qui a épousé Echols en prison, et avec l'aide financière des cinéastes Peter Jackson et Fran Walsh (THE HOBBIT), une enquête indépendante débute en 2005. Est alors mise en pièces la thèse de la poursuite à l'effet que ce triple meurtre serait lié à un culte satanique. Par ailleurs, de nouveaux tests d'ADN incriminent le beau-père de l'une des jeunes victimes, Terry Hobbs, un individu déjà condamné pour violence domestique. Or, malgré tous ces nouveaux éléments au dossier, la cour se fait tirer l'oreille pour libérer Echols, Baldwin et Misskelley.

Cote La Presse

3.5/5

Votre cote 10 votes

4.1/5

Fermer X

Bande-annonce de West of Memphis

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-02-01

Classement : Général

Pays : États-Unis

Distributeur : Métropole Films Distribution

Date de sortie en DVD : 2013-08-06

Genre : Documentaire

Durée : 147 min.

Année : 2011

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Amy Berg

Montage : Billy McMillin

Scénario : Amy Berg,Billy McMillin

Photographie : Maryse Alberti,Ronan Killeen

Musique : Nick Cave,Warren Ellis

ACTEURS

Critique

West of Memphis : au-delà de l'horreur

Daniel 
Daniel Lemay

Quand, sous les hurlements de la foule qui avait déjà rendu son verdict, les trois jeunes suspects sont arrivés au palais de justice de West Memphis en juin 1993, la question du QUI? ne se posait déjà plus.

Les spécialistes de la médecine légale répondraient, hors de tout doute, à la question suivante: comment, de quelle manière, trois garçons de
8 ans ont-ils été tués quelques semaines plus tôt et leurs corps, émasculés et ligotés, laissés dans le ruisseau derrière le parc de maisons mobiles?

Quant au mobile de ce crime affreux, le pourquoi, les médias allaient vite propager l'évidence suggérée par la poursuite: Damien Echols, l'aîné et le leader du trio maudit, écoute du hard rock et s'intéresse au satanisme. Seul un esprit sous l'emprise du démon, les preuves sont là, peut faire ce qu'il a fait. Damien-Demon... Et son complice n'a-t-il pas signé une confession?

Damien Echols, qui avait 18 ans à l'époque, a été condamné à la peine de mort par injection; Jason Baldwin et Jessy Misskelley, à la prison à vie.

Le documentaire West of Memphis raconte l'histoire effrayante de ces inadaptés, jusqu'à son dénouement heureux.

D'appel en appel, pendant 17 ans, les «trois de West Memphis» ont toujours clamé leur innocence. Des hommes de loi se sont intéressés à leur cas, qui apparaissait comme l'une des plus graves erreurs de l'histoire de la justice américaine. Pourquoi le jury n'a-t-il tenu aucun compte des alibis? Pourquoi la poursuite avait-elle averti les médias que la police s'apprêtait à «trouver» l'arme du crime au fond du lac?

En 2011, finalement, après négociation avec la justice de l'État de l'Arkansas, les trois hommes ont recouvré la liberté, une liberté qu'ils n'avaient jamais connue comme adultes.

West of Memphis est le quatrième documentaire réalisé sur cette histoire mais le premier dans lequel un des trois accusés est impliqué dans la production - Echols en est le coproducteur - et, surtout, le premier qui oriente l'enquête vers un nouveau suspect, le beau-père de l'un des trois garçons assassinés.

La réalisatrice Amy J. Berg, ancienne journaliste de télévision, commence avec les ratés du procès de 1994 et son parti pris est clair: à voir et à entendre le procureur de l'État, il ne fait pas de doute que sa mission consiste plus à désigner des coupables qu'à faire la lumière sur le crime. Les photos, horribles, des corps des victimes glacent le sang, comme elles l'ont fait aux membres du jury. Et si «ils» l'ont dit dans le journal, c'est que c'est vrai...

Une histoire d'amour

West of Memphis, toutefois, n'est pas qu'une histoire d'horreur. C'est aussi une histoire d'amour. Lorri Davis, personnage central du documentaire de deux heures et demie, s'est intéressée à l'histoire, a commencé à correspondre avec Echols et ils se sont éventuellement mariés en prison.

À côté de l'orgueil vengeur, West of Memphis montre aussi le pouvoir de l'entraide et de la foi, la foi en la justice. Sans aide de tous ces juristes qui font éclater les arguments de la poursuite, des artistes qui ont monté un concert et lancé un disque en appui aux «trois de Memphis» et des citoyens ordinaires qui ont envoyé leur argent ou manifesté à Little Rock, Echols - qui affiche des manières de rock star - et ses compagnons d'infortune seraient toujours en prison.

Reste à voir comment la police, et la justice qu'elle est censée servir, réagiront aux éléments nouveaux apportés par ce documentaire qui, pour l'heure, se pose comme l'élément central d'un système parallèle.

publicité

Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires