À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Ernest et Célestine

      Ernest et Célestine

      Résumé

      Dans les égouts, les rongeurs dominés par les rats vivent dans la crainte du monde du dessus, occupé par les ours. Ces derniers redoutent les petites créatures du dessous, qui à la nuit tombée montent à la surface pour s'alimenter dans les poubelles et récolter les dents de lait des enfants. Célestine, une petite souris portée sur le dessin, doute de la méchanceté des ours. Ernest, musicien ambulant vivant très pauvrement dans une cabane au fond des bois, accepte pour sa part les idées reçues au sujet des rongeurs. Mais sa rencontre avec Célestine, un jour où, son estomac criant famine, elle l'incite à dévaliser la cave d'un confiseur, le fait changer d'avis. Dans un monde qui les oppose, l'ours mal léché et la souris orpheline vont défier l'ordre établi en devenant des amis.

      Cote La Presse

      4/5

      Votre cote 30 votes

      4.1/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Ernest et Célestine

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-03-01

      Classement : Général

      Pays : France

      Distributeur : Métropole Films Distribution

      Date de sortie en DVD : 2013-06-18

      Genre : Film d'animation

      Durée : 80 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Vincent Patar,Benjamin Renner,Pascal Aubier

      Montage : Fabienne Alvarez-Giro

      Scénario : Daniel Pennac

      Musique : Vincent Courtois

      Voix : Lambert Wilson,Anne-Marie Loop,Dominique Maurin,Pauline Brunner

      D'après l'oeuvre de : Gabrielle Vincent

      ACTEURS

      Critique

      Ernest et Célestine : au-delà des modes

      Josée 
      Josée Lapointe

      Film sur l'amitié improbable entre un ours musicien solitaire et une petite souris vive et allumée, Ernest et Célestine est un bijou d'intelligence et de douceur qui garde les enfants bien au chaud dans son cocon. Mais le long métrage écrit par Daniel Pennac, inspiré des albums de Gabrielle Vincent, sait aussi capter l'attention des adultes avec un scénario bien ficelé qui parle du pouvoir de l'imagination et de la création tout en injectant une petite dose de commentaire social.

      Entre le monde d'en bas, où vivent les souris, et le monde d'en haut, habité par les ours, il n'y a pas de communication. Les deux peuples se détestent et se craignent, et les souris ne montent que pour faire le plein de dents de lait des petits ours. Un soir où Célestine se retrouve prise au piège dans une poubelle, Ernest, musicien de rue et affamé, la trouve et espère bien la manger. Mais elle réussit à détourner son attention et de leur solitude naîtra une amitié, pour laquelle ils devront se battre avant de se retrouver bien à l'abri dans la maison d'Ernest.

      Malgré sa première partie plus sombre, il y a un côté naïf et bon enfant qui ne se dément jamais dans Ernest et Célestine, avec ses dialogues brillants, ses péripéties surréalistes - un vol dans un magasin de dents! - et, toujours, ce soutien indéfectible entre les deux amis.

      L'univers pastel des albums originaux a également été respecté, et on a parfois l'impression d'être dans un tableau tellement les scènes sont belles et vibrantes. C'est vrai tant dans le monde des souris aux allures futuristes que lorsque les deux héros se retrouvent à la campagne, entourés d'arbres et de fleurs. Les couleurs légèrement délavées et le côté un peu indéfini des traits donnent un ton vieillot à l'ensemble, sans que le film ait l'air dépassé. En fait, Ernest et Célestine sont sans âge, et leur amitié va bien au-delà des modes. Une réussite.

      * * * *
      Ernest et Célestine. Film d'animation de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier. 1h19.

      Ernest et Célestine: merveille d'animation

      Éric 
      Éric Moreault

      Ernest et Célestine est un véritable cadeau pour ceux qui aiment les films d'animation, une petite merveille. Pas d'animation criarde, de musique survoltée ou de dialogues creux ici, mais un scénario intelligent et de splendides dessins animés qui racontent l'amitié improbable entre un ours et une souris. Son petit cachet rétro ajoute à son charme.

      Ernest et Célestine est une adaptation soignée des albums de Gabrielle Vincent par l'écrivain réputé Daniel Pennac. Il met en scène deux personnages qui ont beaucoup en commun : ils se sentent seuls, abandonnés et malheureux comme les pierres. Ils se ressemblent - mis à part le fait que lui est un ours mal léché et elle, une souris casse-pieds dans des mondes que tout oppose!

      Ce qui ne va pas sans mal puisque les ours vivent sur le plancher des vaches et les souris occupent les souterrains. Les deux mondes ne se côtoient pas - comme la haute ville et la basse ville de Québec, il n'y a pas si longtemps... Mais Ernest et Célestine sont deux mésadaptés. Lui: un clown-musicien qui préfère la bohème. Elle: une artiste dans l'âme que la perspective d'une profession traditionnelle ennuie.

      Le destin finira par les réunir et ils seront tous deux mis au ban de leur société. Envers et contre tous, et non sans avoir bouleversé l'ordre établi, ils deviendront les meilleurs amis du monde.

      Ernest et Célestine charme les petits comme les grands parce qu'il laisse une large place à l'interprétation. Leur relation en est-elle une d'amitié? D'amour? Père-fille? Ce qui importe, ce sont les liens qui les unissent et qui vont à l'encontre des pressions sociales. On n'empêche pas un coeur d'aimer.

      Fort habilement, Daniel Pennac a aussi évité les clins d'oeil explicites aux adultes, même si certaines situations font clairement allusion aux dangers des dérives judiciaires et du totalitarisme. Son humour complice, avec son ours grognon et sa souris frondeuse, fait mouche à tout coup.

      Mais une grande partie du charme du long métrage vient de l'iconographie, qui n'est pas sans rappeler celle de Winnie l'Ourson. Elle s'avère toutefois beaucoup plus riche sur le plan pictural avec ses décors d'aquarelles d'inspiration japonaise et ses inquiétantes séquences oniriques qui illustrent les cauchemars de Célestine.

      Ernest et Célestine n'a pas gagné le César du meilleur film d'animation pour rien. C'est un long métrage charmant et séduisant, qui procure le bonheur diffus généré par la fantaisie enfantine. Et il nous rappelle que l'amour/l'amitié de coeurs purs est plus fort que tout - même la justice des hommes.

      * * * *
      Ernest et Célestine. Genre: film d'animation (à partir de cinq ans). Réalisateurs: Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier. Voix: Anne-Marie Loop, Dominique Maurin et Lambert Wilson. Classement: général. Durée : 1h20.

      On aime: les superbes images, les thèmes, l'humour, etc.

      On n'aime pas: la voix aiguë de Célestine.

      publicité

      Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (0)

      Commenter cet article »

      À vous de lancer la discussion!

      Soyez la première personne à commenter cet article.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires