En DVD

L' Aube rouge

L' Aube rouge

Red Dawn

Résumé

Solkane, dans l'État de Washington. Après six ans d'absence, Jed rentre d'Afghanistan et essuie les remontrances de son jeune frère Matt, qui lui en veut d'être parti sans crier gare. Dans la foulée de ses retrouvailles acrimonieuses, l'armée nord-coréenne envahit la ville. Chef de police de Solkane, le père de Jed et Matt est exécuté, tandis que la majorité de la population est faite prisonnière, y compris Erica, la petite amie de Matt. Estimant qu'ils seront plus en sécurité en forêt, Jed rassemble une poignée de camarades de classe de son frère et entreprend de les entraîner au combat. Rapidement, le commando improvisé devient une menace pour l'envahisseur, ainsi qu'un espoir pour l'Amérique.

Cote La Presse

2/5

Votre cote 55 votes

3.2/5

Fermer X

Bande-annonce de L' Aube rouge

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2012-11-21

Classement : 13 ans + (violence)

Pays : États-Unis

Distributeur : Alliance Vivafilm

Date de sortie en DVD : 2013-03-05

Genre : Drame de guerre

Durée : 93 min.

Année : 2012

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Dan Bradley

Scénario : Carl Ellsworth,Jeremy Passmore

Photographie : Mitchell Amundsen

Musique : Ramin Djawadi

ACTEURS

Josh HutchersonChris HemsworthIsabel LucasConnor CruiseJosh PeckAdrianne Palicki

Critique

Red Dawn : le péril jaune-orange

Aleksi K. 
Aleksi K. Lepage

Le temps passe et, avec lui, certains malaises. Plus personne aujourd'hui, hormis quelques énergumènes de la droite zélée, ne craint sérieusement l'envahisseur communiste. Et le personnage archétypique du méchant Soviétique au cinéma populaire américain, s'il surgit encore ici et là dans les films d'action, n'est plus qu'une caricature qui ramène à l'esprit le souvenir d'une certaine guerre froide.

Red Dawn, l'original de 1984 réalisé par John Milius (Conan the Barbarian), lancé dans les salles américaines alors que Gorbachev brandissait le drapeau blanc, paraît aujourd'hui parfaitement alarmiste et absurde - mais efficace. Risible avec ses prémisses de Troisième Guerre mondiale et ses élans de patriotisme, Red Dawn demeure, malgré ses tares, un excellent film d'action, et même une sorte de «classique» en son genre. Voilà un authentique film de propagande républicaine, pur produit de l'ère Reagan, réalisé avec soin par un homme de métier.

Une petite ville côtière des États-Unis était envahie, du jour au lendemain, par des troupes rouges venues par mer. Le village, transformé en camp de concentration, était occupé par les milices russes et cubaines. Un petit groupe d'adolescents blondinets, courageux et fiers comme des scouts, menait le combat contre l'oppresseur. Ça finissait bien.

Red Dawn, le remake, reprend le concept, en troquant les vilains Russes contre quelque armée révolutionnaire de la Corée du Nord - pays appartenant à ce qu'il est convenu d'appeler l'Axe du mal - et une poignée de vilains Soviétiques nostalgiques. Un beau matin, les troupes coréennes assiègent donc, mine de rien, une petite ville américaine qu'on devine paisible (l'invasion des soldats, en parachute, est digne d'un film de Roland Emmerich). Encouragés par un jeune fantassin qui a connu l'Irak (Chris Hemsworth, reprenant le rôle de feu Patrick Swayze), de jeunes citoyens réunis sous le glorieux nom des Wolverines livreront bataille, avec les moyens du bord, à l'énigmatique ennemi. Il n'y aura pas de pitié pour les bridés.

Xénophobe et paranoïaque, ce Red Dawn, fidèle au film de Milius, présente évidemment l'envahisseur comme un être totalement asservi, dénué d'humanité, que les héros pourront abattre en bonne conscience. De fait, les Coréens tomberont comme des mouches sous les rafales des insurgés, et ce sera bien fait pour eux. La violence ici est légitimée: on n'attaque pas impunément le pays de toutes les libertés, dont celle, inaliénable, d'avoir toujours une carabine dans un coin pour faire peur à l'étranger.

Ce remake fort divertissant, correctement mis en scène par Dan Bradley (coordinateur de cascades pour une centaine de films), procure des plaisirs bêtes, infantiles et particulièrement coupables. Ridicule à force de sérieux, cette refonte se veut comme le Red Dawn des années Obama: rien n'a fondamentalement changé dans les mentalités aux États-Unis, sinon le visage du méchant. Le message est le même: la famille, la patrie avant tout. Home sweet home. Tant pis pour les autres...

* *
Red Dawn (V.F.: L'aube rouge). Drame de Dan Bradley. Avec Chris Hemsworth, Josh Hutcherson, Isabel Lucas. 1h54.

publicité

Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires