Le nouveau sénateur conservateur Larry Smith a annoncé hier qu'il sera candidat aux prochaines élections fédérales. La présence de ce candidat vedette pourrait-elle permettre aux conservateurs de Stephen Harper de faire des gains dans la province?  Le Parti conservateur pourrait-il supplanter le Parti libéral comme premier parti fédéraliste au Québec?

Publié le 22 déc. 2010
CYBERPRESSE

MERCI DE NOUS AVOIR FAIT PARVENIR VOS COMMENTAIRES

Larry Smith? Un pétard mouillé!

S'il y avait aujourd'hui des élections, ce serait sans doute le statu quo au Québec. Les libéraux, comme les conservateurs ne lèvent pas. Seul le Bloc est confortablement assis sur ses lauriers. C'est tout dire de la force des conservateurs et des libéraux. Harper et Ignatieff déçoivent grandement. Layton et son parti, quant à eux, demeurent une force négligeable.

Michel Lebel

* * *

Une belle carrière

J'ai eu la chance dans ma vie d'assister à une conférence de Larry Smith. J'étais pour le Mouvement Desjardins. Quel motivateur! Et quelle feuille de route! Je présume que les conservateurs ont mis la main sur quelqu'un de grande valeur. Espérons qu'il pourra faire valoir ses idées librement, comme il l'a toujours fait.

Jean Bourgeois

* * *

Un bon coup!

Oui M. Harper a fait toute une prise. M. Smith nous a prouvé, hors de tout doute, qu'il est un rassembleur et un organisateur de premier plan. Il ne serait pas surprenant que le Parti conservateur soit majoritaire lors des prochaines élections.

Roger Boudreault

* * *

La question ne se pose même pas

Harper demeure Harper et ce n'est pas Larry Smith qui va y changer quelque chose. Larry ne va pas remettre les 40 millions de dollars perdus pour la culture. Larry ne va pas remettre le Canada sur les rails de la crédibilité devant la communauté internationale. Larry ne va pas redonner les lettres de noblesse d'un Canada appauvri devant l'ONU. Larry ne va pas refaire tout ce que Harper a défait. Larry ne va pas redonner les emplois perdus aux quelques pdg sociétés fédérales qui ont du remettre leur démission dernièrement. Larry ne va pas replacer le formulaire long du recensement fédéral! Alors, ça ne changera absolument rien et surtout pas pour le Québec. Les conservateurs vont demeurer ce qu'ils sont et Larry demeurera Larry, avec ses qualités et son impuissance devant un chef qui s'enlise de plus en plus. Si des Québécois s'imaginent que Larry Smith va permettre à Stephen Harper de mieux paraître, c'est qu'ils ont reçu leur cours de Politique 101 provenant d'une boite de Craker Jack!

Robert F. Dubuc

***

Une chance perdue

Si Larry Smith avait une chance de se faire élire dans ce comté, il vient de la perdre en acceptant un poste de sénateur. Je ne comprends pas que ce gars intelligent puisse penser qu'une nomination au Sénat peut lui donner un vote de plus. Au contraire, il vient de perdre sa crédibilité en devenant sénateur seulement quelques mois.

Jean Archambault, Montréal

***

Pas de sauveurs en politique

Moi, des sauveurs en politique, ça m'a toujours dérangé. Alors ce n'est lui qui va nous faire aimer le gouvernement Harper. Dépense inutile de le nommer sénateur .

Louis Lépine

***

Votons pour l'homme

Bien sûr que nos bons Québécois aiment bien mieux la performance des bloquistes qui ont accompli tant de grandes et belles choses pour eux, comme par exemple: ...........? Le bon peuple québécois n'aime pas les gens qui sont des bâtisseurs, qui ont fait leurs preuves autant dans leurs carrières professionnelles que dans leurs vies sociales.

Tant qu'à moi, votons pour l'homme car d'une façon ou de l'autre la sacro-sainte ligne de parti fait foi de tout: les bloquistes sont toujours contre, les libéraux sont toujours en train de tenter de camoufler leur tumultueux passé, le NPD n'est pas assez à gauche et les conservateurs trop à droite... Larry Smith a au moins un franc parler et a obtenu des résultats dans tout ce qu'il a entrepris.

Pierre Bibeau