Les amendements au projet de loi 59 (PL-59) déposés par le ministre du Travail, Jean Boulet, réaffirment l’importance de la santé publique en matière de santé au travail. Ils répondent en grande partie aux suggestions faites par les directrices et directeurs régionaux de santé publique (DRSP) dans leur mémoire. Ces gains importants ont bénéficié d’un appui névralgique de la part des différents représentants des partis siégeant à la commission d’examen du PL-59.

Yv Bonnier Viger Yv Bonnier Viger
Directeur de santé publique de la région de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, et 16 autres signataires des directions régionales de santé publique du Québec

Comme l’indiquait mercredi dernier le ministre en commission parlementaire, les amendements font en sorte que la Santé publique puisse intervenir en matière de prévention dans les milieux de travail et accompagner les employeurs dans l’élaboration de leur programme de prévention ou de leur plan d’action.

Les DRSP se réjouissent de ces propositions qui placent la prévention au cœur de la réforme du régime de santé et de sécurité du travail. Avec ces acquis, les équipes de santé publique pourront intervenir dans les milieux de travail à la demande non seulement d’un employeur, mais également de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ou d’une DRSP. De plus, le ministre assure le maintien de l’indépendance des médecins chargés de la santé au travail en exigeant qu’ils soient membres d’un département clinique de santé publique, évitant ainsi un retour de la médecine privée en santé au travail.

D’autres ajustements sont toujours envisagés, notamment concernant le rôle des DRSP dans le programme « Pour une maternité sans danger ».

La consultation préalable du DRSP par les professionnels de la santé émettant le certificat pour protéger la travailleuse enceinte et l’enfant à naître demeure une mesure importante pour assurer une meilleure équité dans le traitement des demandes entre les femmes et les régions.

La Santé publique œuvre auprès des milieux de travail depuis plus de 40 ans. Elle a développé une expertise reconnue pour prévenir l’exposition à des risques en milieu de travail, qu’ils soient chimiques, biologiques, physiques, biomécaniques ou psycho-organisationnels. Elle met cette expertise de pointe au service des employeurs et des travailleurs du Québec pour prévenir et gérer les risques à la santé. Avec l’ensemble du réseau et de nos partenaires, les DRSP réitèrent leur engagement à poursuivre leurs efforts pour que la réforme actuelle se traduise par d’importants gains pour la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses du Québec.

* Cosignataires des directions régionales de santé publique du Québec : Sylvain Leduc, Bas-Saint-Laurent ; Donald Aubin, Saguenay–Lac-Saint-Jean ; André Dontigny, Capitale-Nationale ; Marie-Josée Godi, Mauricie-et-du-Centre-du-Québec ; Alain Poirier, Estrie ; Mylène Drouin, Montréal ; Brigitte Pinard, Outaouais ; Lyse Landry, Abitibi-Témiscamingue ; Donald Aubin, Côte-Nord ; Éric Goyer, Laurentides ; Liliana Romero, Chaudière-Appalaches ; Jean-Pierre Trépanier, Laval ; Linda Thibault, Lanaudière ; Julie Loslier, Montérégie ; Marie Rochette, RRSSS du Nunavik ; Marie-Jo Ouimet, Baie-James