Cette année marque le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Canada. Le 13 octobre 1970, les deux pays ont officiellement établi des relations diplomatiques. Les relations Chine-Canada ont ainsi ouvert un nouveau chapitre. Au cours des 50 dernières années, les relations sino-canadiennes ont fait de grands progrès. Les échanges de haut niveau entre les deux pays ont été étroits et plus de 30 mécanismes de coopération intergouvernementale ont été mis en place à ce jour, couvrant les domaines politique, économique, commercial et culturel.

Cong Peiwu Cong Peiwu
Ambassadeur de la République populaire de Chine au Canada

La coopération mutuellement avantageuse entre la Chine et le Canada continue de s’approfondir. Le volume global des échanges commerciaux entre les deux pays est passé de 150 millions de dollars américains au début de l’établissement des relations diplomatiques à 74 milliards de dollars américains l’an dernier. La Chine reste le deuxième partenaire commercial, marché d’exportation et source d’importations du Canada depuis de nombreuses années.

Les échanges amicaux entre la Chine et le Canada se développent chaque jour davantage. Les deux pays ont établi plus de 60 jumelages entre les provinces et entre les villes, avec des échanges de plus de 1,5 million de personnes chaque année avant l’épidémie de COVID-19.

La Chine et le Canada travaillent ensemble pour s’entraider dans les moments difficiles. Après l’apparition de l’épidémie de COVID-19, la Chine et le Canada se sont entraidés en se fournissant mutuellement des fournitures médicales et en partageant des informations sur la prévention de l’épidémie, et ils ont mené une coopération étroite dans la lutte contre la COVID-19. Les deux pays se sont engagés à défendre le multilatéralisme et le libre-échange, et à maintenir la communication et la coordination sur des sujets tels que le changement climatique, la protection de l’environnement et le développement durable.

D’égal à égal

Comme disent les Chinois : « En tirant la leçon de l’histoire, nous pouvons connaître les causes de l’ascension et du déclin. » Tout au long des 50 ans de développement des relations Chine-Canada, nous avons tiré les enseignements et les conclusions suivants :

Le respect mutuel et le traitement d’égal à égal sont les « règles d’or » pour un développement sain et stable des relations sino-canadiennes. La Chine et le Canada ont des différences en matière de système politique, d’histoire, de culture et de réalités nationales, et il est inévitable que les deux parties aient des points de vue différents sur certaines questions. La clé est que les deux parties doivent toujours se respecter et se traiter sur un pied d’égalité, respecter et prendre en compte les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de chacune, et gérer correctement les divergences.

L’esprit indépendant et souverain est une garantie importante pour favoriser un développement sain et stable des relations sino-canadiennes. La Chine applique toujours une politique étrangère indépendante et pacifique. Le Canada a également fait preuve d’esprit d’indépendance dans des questions telles que la guerre en Irak, Cuba et le changement climatique.

En ce qui concerne le développement des relations sino-canadiennes, les deux parties devraient également s’efforcer d’éliminer toute perturbation d’une partie tierce.

La coopération mutuellement avantageuse et gagnant-gagnant est une force motrice importante pour promouvoir un développement sain et stable des relations sino-canadiennes. La Chine est résolue à s’ouvrir davantage au monde extérieur, avec un énorme marché de 1,4 milliard d’habitants, des fonds abondants et des infrastructures complètes. Le Canada est riche en ressources et technologiquement avancé. Les économies des deux pays sont très complémentaires et présentent un grand potentiel de coopération.

La compréhension mutuelle entre les peuples est une base solide pour maintenir un développement sain et stable des relations sino-canadiennes. Les peuples chinois et canadien sont tous les deux bénéficiaires du développement des relations sino-canadiennes, et ils sont également des participants fidèles à la coopération amicale Chine-Canada. Depuis un demi-siècle, des générations de « Bethune » ont été actives dans divers domaines et ont apporté d’importantes contributions à la promotion des échanges et de la coopération entre les deux pays.

Malheureusement, les relations sino-canadiennes actuelles connaissent de graves difficultés en raison de l’incident de Meng Wanzhou. Cet incident est un grave incident politique concocté par les États-Unis pour réprimer les entreprises chinoises de haute technologie.

Nous espérons que la partie canadienne partira de la réalité des faits, de l’équité et de la justice, prendra la bonne décision dès que possible, libérera Mme Meng et assurera son retour en Chine en toute sécurité, et créera les conditions pour que les relations bilatérales se remettent sur les rails.

Il y a 50 ans, les dirigeants de la Chine et du Canada ont pris la décision historique d’établir des relations diplomatiques entre les deux pays, avec une vision stratégique hors du commun et surmontant de nombreux obstacles. La Chine et le Canada doivent garder à l’esprit leur engagement initial pris lors de l’établissement des relations diplomatiques, adopter une vision à long terme, aller dans le même sens et s’efforcer d’ouvrir des perspectives plus prometteuses pour les relations sino-canadiennes au cours des 50 prochaines années.