Habitant Richelieu, près de l'autoroute 10, je suis condamné à prendre le pont Champlain pour me rendre à Montréal. Je pense, en le traversant, aux cinq victimes du viaduc de la Concorde et, plus près de chez moi, à cette dame circulant à basse vitesse sur le pont Yule, entre Chambly et Richelieu, qui a perdu le contrôle de sa voiture à cause de la chaussée glacée et qui s'est noyée dans la rivière; le parapet, qui aurait dû retenir son véhicule, était rouillé à l'os et ancré dans du béton pourri. Les journaux locaux avaient souligné le piètre état du pont et le MTQ en projetait la réfection... quelques années plus tard! On a modifié l'échéancier et refait le pont peu de temps après l'accident.  

Publié le 23 mars 2011
Gilles Marsolais, Richelieu

Habitant Richelieu, près de l'autoroute 10, je suis condamné à prendre le pont Champlain pour me rendre à Montréal. Je pense, en le traversant, aux cinq victimes du viaduc de la Concorde et, plus près de chez moi, à cette dame circulant à basse vitesse sur le pont Yule, entre Chambly et Richelieu, qui a perdu le contrôle de sa voiture à cause de la chaussée glacée et qui s'est noyée dans la rivière; le parapet, qui aurait dû retenir son véhicule, était rouillé à l'os et ancré dans du béton pourri. Les journaux locaux avaient souligné le piètre état du pont et le MTQ en projetait la réfection... quelques années plus tard! On a modifié l'échéancier et refait le pont peu de temps après l'accident.  

Je n'ai vu nulle part la proposition de détourner le trafic lourd du pont Champlain sur l'estacade utilisée par le transport en commun durant la fermeture forcée du pont Mercier. En allégeant la circulation sur le pont Champlain, on pourrait retarder, voire éviter un accident mortel d'ici la construction d'un nouveau pont. Mais il faudra sans doute des morts pour qu'on ferme ce pont et qu'on en construise un autre, moins «cheap» que l'ancien, espérons-le. Si je devais être parmi les malheureux qui, bien involontairement, donneront leurs vies pour qu'on décide d'en sauver d'autres, j'aimerais que l'on écrive sur mon urne funéraire: «Ils le savaient depuis longtemps, mais ils n'ont rien fait.»