Le cynisme

Pierre Foglia
La Presse

Un mal qui fait horreur, un mal que le ciel, pour s'amuser, inventa pour rendre moins béates les démocraties. Le cynisme, puisqu'il faut l'appeler par son nom, se profilait déjà à l'horizon... La campagne électorale n'était vieille que de quelques heures que déjà, à la radio, un analyste s'inquiétait: les cyniques diront...

Vous en connaissez, vous, des cyniques? Moi, celui que je fréquente n'avait encore rien dit des élections, pas même oh là là. Pas même pftttt, pas même bof. Depuis deux jours, il passait ses journées dans le bois à nettoyer les dégâts du verglas de décembre, rentrait fatigué à la fin de l'après-midi, accueilli par sa fiancée qui lui rapportait les nouvelles du jour...

Madame Malavoy ne se représentera pas.

Ah bon. Elle a dit pourquoi?

Elle se retire de la vie politique. Tu crois qu'on lui a tordu le bras?

Le cynique: pas forcément. Peut-être qu'elle voulait se retirer depuis un moment et que Mme Marois aura tenté de l'en dissuader jusqu'à la dernière minute...

Vendredi matin, le cynique va acheter les journaux. Titre du Devoir: «Malavoy poussée vers la sortie».

Le cynique n'a pas d'attachement particulier à Mme Malavoy. Ça ne lui fait pas un pli qu'elle reste ou qu'elle parte. On parle ici du fond de l'air. «Le temps est venu pour moi a dit Mme Malavoy, de permettre à quelqu'un d'autre de représenter les citoyens de Taillon...»

Sauf qu'il y a une semaine, interrogée par les journalistes, la même madame répondait «absolument» à la question: allez-vous vous représenter?

Comme on était hier la veille de la Journée de la Fâmme, envoye un petit couplet sur toutes ces formidables candidatures de fâmmes dont la Fârmacienne qui se présente dans Taillon à la place de Mme Malavoy. Tout ça bien lisse. Vous avez dit cynisme?

Le cynique dont il est question ici n'est pas scandalisé du tout, seulement ennuyé qu'on lui mette un fois de plus le nez dans sa propre naïveté.

Rappelez-vous, le cynisme est fait à 50% de naïveté. Avant d'être un trou de cul, avant d'être de l'herbe à poux, le cynique est un naïf.

***

Le cynique entend à la radio que la commission Charbonneau a décidé de suspendre ses travaux pendant la campagne électorale. Cela va de soi. Cela ne se discute même pas. Cela ne relève pas de l'opinion. Les allégations de la Commission ne sont que... des allégations. Elles n'ont pas à servir de munitions aux différents partis (sauf peut-être pour M. Legault, qui a bien besoin de munitions).

Douloureuse surprise du cynique: son journal en fera la question du jour et presque la moitié des 14 000 répondants se diront contre la suspension des travaux de la Commission.

Le cynique vacille. Désespéré.

Notez-le: le cynisme est fait de 50% de désespoir. De quoi donc désespère le cynique? Il désespère de la moitié environ de l'espèce humaine. C'est beaucoup, je sais.

***

Que pense le cynique des enjeux de la campagne? Que du bien. Le cynique a déjà exprimé ici, trois fois plutôt qu'une, toute l'importance qu'il accordait à la Charte de la laïcité. Quoi d'autre? L'économie? C'est tellement formidable l'économie! Y a-t-il quelque chose de plus exaltant que de produire de la richesse pour la redistribuer? Ah.

Tiens, je vais même vous dire... si l'enjeu principal était purement électoraliste, si la seule raison de Mme Marois d'aller en élections était de faire élire un gouvernement péquiste majoritaire, je n'aurais rien contre ça non plus.

Si j'ai un reproche, ce n'est pas sur les enjeux qui sont sur la table. Ce serait sur ceux qui n'y sont pas. La culture, oui. Mais j'ai pas envie de vous refaire le couplet de la culture-terriblement-absente-de-la-campagne-électorale. Faites-vous une raison, y en a pus, de culture. Y en a eu, y en a pus.

J'allais plutôt vous parler d'enjeux qui n'en sont jamais. Un peu excentriques, excentrés, et même informulables, disons, par exemple, la médiocrité. Pourquoi la corruption serait-elle un enjeu, mais pas la médiocrité? Pourquoi pas une commission d'enquête sur la médiocrité? Le cynique, surtout âgé, est souvent obsédé par l'idée de mourir médiocre dans un monde médiocre qui va à ses médiocres affaires de toute éternité. Le cynique que je connais rêve de minarets comme ceux de l'islam, mais au lieu du muezzin qui y monte pour appeler à la prière, c'est un athée qui appellerait tous les matins à l'urgence de vivre avec intensité. Il hurlerait quelque chose comme: vous êtes pas tannés de vivre comme hier, bande de caves?

***

J'aime la moitié du slogan de Québec solidaire qui dit: «Je vote avec ma tête», pas cette moitié-là, l'autre, j'aime le petit coeur rouge au bout de la banderole qui a l'air de dire: je vote aussi avec mon coeur. Voter Québec solidaire, c'est beaucoup voter avec son coeur. Si tu commences à mêler la tête à ça, ça peut mener à un choix douloureux...

Anyway, faut que je te raconte un truc, Françoise. Au bureau ils s'imaginent qu'on se parle tous les matins, alors quand la nouvelle est sortie que ta soeur serait la candidate du parti libéral dans Outremont, ils m'ont entrepris: ce serait une fichue bonne idée si tu faisais une entrevue avec les deux en même temps...

Sûr de moi (et de toi) j'ai dit: elle ne voudra jamais!

Pourquoi? Elle aime pas sa soeur?

Je pense qu'elle adore sa soeur - ils s'aiment beaucoup dans cette famille-là -, mais elle voudra pas.

Pourquoi?

C'est pas son genre de faire des trucs comme ça, c'est tout.

Le lendemain matin, j'avais un courriel un peu sec de mon boss: Françoise et sa soeur sont en ce moment même en entrevue chez Arcand.

J'ai ri.

Résumons: le cynisme, c'est 50% de naïveté, 50% de désespoir, 50% de peur de mourir médiocre et 50% de rire.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer