Il y avait une belle énergie, palpable et contagieuse, mardi soir au cinquième étage de la tour Deloitte, au centre-ville de Montréal. Imaginez, 25 jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 39 ans étaient réunis avec l'espoir d'être adoptés par l'une des cinq personnalités d'affaires étoiles qui se sont engagées à devenir leur mentor pour développer le plein potentiel de leur entreprise durant la prochaine année.

Publié le 30 oct. 2016
Jean-Philippe Décarie LA PRESSE

Guy Cormier, PDG du Mouvement Desjardins, Alain Bouchard, président exécutif du conseil de Couche-Tard, Pierre Pomerleau, PDG du Groupe Pomerleau, Éric Boyko, PDG de Stingray Digital et Philippe de Gaspé Beaubien, PDG de la Fondation de Gaspé Beaubien, ont tous adopté hier un jeune entrepreneur émergent, dans le cadre du projet Adopte inc., qu'a instauré le jeune et très médiatisé fondateur et PDG de Pur Vodka, Nicolas Duvernois.

Je ne connaissais pas Nicolas Duvernois, mais j'avais entendu parler de son histoire. Durant six ans, l'entrepreneur - aujourd'hui auréolé de succès pour chacune des initiatives qu'il conduit - a développé dans la misère et l'adversité les plus totales son produit et son entreprise Pur Vodka, un alcool et une marque qui ont obtenu une reconnaissance mondiale et foudroyante dès qu'il a été en mesure de les mettre en marché.

Incapable d'obtenir le financement nécessaire pour le développement de sa vodka fabriquée à base de maïs, essuyant des refus systématiques des banques qu'il sollicitait, Nicolas Duvernois a dû poursuivre durant six ans son travail de laveur de planchers dans les hôpitaux la nuit tout en travaillant le jour à la réalisation de son projet.

« À un moment donné, j'avais 12 employés mais je continuais à laver des planchers la nuit pour survivre et pour financer mon entreprise. Je ne souhaite pas ça à personne et c'est la raison pour laquelle j'ai lancé le concours Adopte inc. »

- Nicolas Duvernois

Le concept Adopte inc. a été mis sur pied rapidement et il a le mérite d'être simple : il s'agit de donner une chance à un jeune entrepreneur de 18 à 39 ans de bénéficier durant un an des services d'encadrement et de consultations d'experts en financement d'entreprise avec Desjardins, de planification stratégique avec Deloitte, et de conseils juridiques avec Norton Rose.

Chaque entrepreneur lauréat sera aussi surtout appuyé par un mentor qui va mettre à son service sa vaste expérience du monde des affaires et les ressources de son entreprise pour peaufiner la stratégie de développement des jeunes entreprises, que ce soit au chapitre des ressources humaines, de la mise en marché, des alliances stratégiques, du réseautage...

Les cinq mentors et leur entreprise respective ont aussi convenu de verser un salaire de 24 000 $ à chacun des entrepreneurs adoptés. Plus de 400 jeunes chefs d'entreprise ont posé leur candidature dans le cadre du projet Adopte inc.

« J'aurais aimé avoir cette rémunération de 24 000 $ plutôt que de laver des planchers la nuit », insiste Nicolas Duvernois, qui a connu un succès instantané et retentissant, en 2012, quand sa Pur Vodka a été désignée meilleure vodka du monde lors d'une prestigieuse compétition internationale, en Angleterre.

BÂTIR LES ENTREPRISES DE DEMAIN

Alain Bouchard le confesse, il n'a jamais pu profiter des conseils d'un mentor lorsqu'il assemblait, un à un, les premiers morceaux de son empire de dépanneurs. Et c'est la raison pour laquelle il a accepté d'emblée l'invitation que lui a faite Philippe de Gaspé Beaubien, actionnaire de Pur Vodka, de participer à Adopte inc.

« Dans mon temps, le mentorat n'existait pas. Pour apprendre, j'allais voir de façon systématique toutes les conférences des entrepreneurs comme Pierre Péladeau et Jean Coutu. »

- Alain Bouchard

« Depuis quelques années, je fais du mentorat auprès du YPO (Young Presidents' Organization) et je suis bien content de participer à Adopte inc.

« L'entrepreneure que j'ai choisie, Judith Fetzer, qui a fondé Cook It, a mis au point un service de vente par internet de plats et de mets sous vide, faciles à préparer. Je vais l'accueillir chez nous pour mieux connaître son entreprise et voir comment je peux l'aider », explique l'entrepreneur.

L'adoptée était visiblement au septième ciel lorsqu'elle a appris que le grand patron de Couche-Tard l'avait choisie parmi les 25 entreprises finalistes.

« Ça fait six mois que je dis à tout le monde que je veux rencontrer Alain Bouchard et que je souhaite qu'il soit un jour mon mentor. Je me sens comme une chanteuse à qui on annonce que c'est Céline Dion son nouveau coach.

« Je suis très présente dans la communauté des start-up, mais je ne connais personne qui a 30 ans d'expérience et surtout personne de la trempe d'Alain Bouchard », explique l'entrepreneure.

Pierre Pomerleau, PDG de Groupe Pomerleau, confirme pour sa part qu'il a bénéficié du soutien d'un mentor durant ses premières années à la direction de l'entreprise fondée par son père, et c'est la raison pour laquelle il s'engage à son tour de différentes façons, notamment comme coach à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

« Ça prend des fois juste un coup de pouce pour bien aligner une jeune entreprise et on va être là pour épauler l'entrepreneur que j'ai choisi, Pascal Chiva-Bernard, fondateur d'Ara-Uas.

Ce dernier est totalement emballé de faire équipe avec Pomerleau. Pour lui aussi, il s'agit d'une combinaison parfaite. Ara-Uas développe des technologies pour notamment assurer l'autonomie de pilotage des drones.

« Pomerleau utilise des drones dans ses activités courantes de construction, on va pouvoir développer des applications spécifiques à leurs besoins », souligne l'ingénieur, dont l'entreprise compte sept employés, tous titulaires de maîtrises ou de doctorats.

Après ses années de pain noir et de planchers lustrés, Nicolas Duvernois vit bien de son entreprise qui écoule aujourd'hui plus de 300 000 bouteilles de Pur Vodka et qui vient de commercialiser un autre produit, le Romeo's Gin, a été lancé lancé avec une production de 60 000 bouteilles.

Souhaitons que dans bien moins de cinq ans, les 25 participants au projet Adopte inc. puissent eux aussi vivre pleinement des fruits de l'entreprise qu'ils ont créée.

LES AUTRES LAURÉATS : 

Jean-Philippe Carmona, fondateur de Caboma (robotique), va être associé à Guy Cormier, PDG du Mouvement Desjardins ;

Nicolas Delffon, fondateur d'Anagraph (localisation géospatiale), va être associé à Philippe de Gaspé Beaubien ;

Michèle Bastien, fondatrice de Peppermint Cycling (vêtements de vélo pour femmes) va être associée à Eric Boyko, PDG de Stingray.

Photo André Pichette, La Presse

Alain Bouchard, fondateur de Couche-Tard et son entrepreneure adopée, Judith Fetzer, PDG de Cook It

Photo André Pichette, La Presse

Pierre Pomerleau (à droite), PDG de Groupe Pomerleau, mentor de Pascal Chiva-Bernard, fondateur d'ARA-UAS.