Source ID:12aeae71-e3d8-4a80-86d8-6ffca093b6b7; App Source:alfamedia

Bâtir une multinationale avec vision

Louis Roy, le PDG et fondateur d'Optel Vision, va... (PHOTO Jean-Marie Villeneuve, LE SOLEIL)

Agrandir

Louis Roy, le PDG et fondateur d'Optel Vision, va annoncer aujourd'hui à Québec la création d'une nouvelle plateforme, le Groupe Optel qui va dorénavant chapeauter les activités élargies du groupe.

PHOTO Jean-Marie Villeneuve, LE SOLEIL

Désignée Entreprise de l'année lors du dernier gala des Mercuriades, la société Optel Vision, qui conçoit et commercialise à l'échelle mondiale des solutions de traçabilité et d'inspection pour l'industrie pharmaceutique, amorce aujourd'hui un nouveau cycle de développement qui entraînera la création de cinq nouvelles unités d'affaires.

Méconnue du grand public, Optel Vision est pourtant archi reconnue par les grandes sociétés pharmaceutiques multinationales qui ont recours à ses services dans le but de sécuriser et standardiser leurs lignes de fabrication et d'emballage de médicaments.

De fait, l'entreprise implantée dans le parc scientifique de Québec est le numéro un mondial dans son secteur d'activité qui intègre l'ingénierie, l'optique, l'électronique, l'informatique et la robotique.

« On offre à nos clients des solutions adaptées pour chacune de leurs lignes de production. Nos appareils font l'inspection en ligne des médicaments qu'ils produisent et assurent la traçabilité de chaque lot qui sort de l'usine, peu importe où il sera distribué dans le monde. » - Louis Roy, PDG et fondateur d'Optel Vision

C'est au moment où il termine sa maîtrise en génie électrique que Louis Roy conçoit ses premières applications de lecteurs optiques pour faire l'inspection de différents produits industriels.

Rapidement, il oriente ses travaux auprès des manufacturiers de médicaments pour lesquels il développe des applications qui permettent d'inspecter la conformité de chaque pilule ou comprimé qui sort à la vitesse grand V de leurs lignes de production.

« On a commencé nos opérations il y a 20 ans en développant des appareils d'inspection et on s'est résolument tourné vers les applications de traçabilité il y a 10 ans. C'est un marché encore en pleine expansion », relève Louis Roy.

À preuve, les sociétés pharmaceutiques ont plus de 20 000 lignes de productions de médicaments dans le monde et seulement 20 % d'entre elles sont équipées d'appareils de traçabilité.

D'ici 2017, la loi va obliger les entreprises américaines, européennes et indiennes à assurer la sérialisation des médicaments. Cette course à la conformité va assurer la croissance à venir d'Optel Vision.

DÉJÀ MULTINATIONALE

La jeune entreprise n'a pas attendu pour internationaliser ses opérations. Optel Vision a ouvert une usine en Irlande, pour desservir le marché européen, à São Paulo, pour couvrir l'ensemble de l'Amérique du Sud et à Goa, en Inde, pour assurer son rayonnement sur l'ensemble de l'Asie.

Les installations de Québec restent le coeur de l'activité du groupe. C'est là où 375 personnes travaillent à la recherche et au développement de solutions de traçabilité pour chacun des clients du groupe et où on réalise les ventes, le marketing ainsi que la formation.

Optel Vision vient tout juste de doubler la superficie de ses installations. Deux mois après avoir fait son emménagment dans ses nouveaux locaux, on sent déjà que toute la place est occupée. L'entreprise prévoit déborder dans des locaux voisins.

Lors de notre passage, une équipe d'une pharmaceutique brésilienne se familiarisait avec les systèmes de lecteur optique d'Optel Vision qui seront incorporés aux lignes de production de médicaments de leur usine.

« Notre opération de São Paulo est en démarrage et elle va prendre de l'ampleur. Présentement, ce sont nos installations en Irlande qui emploient le plus de monde avec 70 personnes, mais notre usine de Goa, en Inde, va bientôt dépasser tout le groupe. » - Louis Roy, PDG et fondateur d'Optel Vision

« D'ici deux ans, on va avoir 500 personnes qui vont travailler en Inde. Pour couvrir le marché indien, mais aussi tout le reste de l'Asie », souligne Louis Roy.

Optel Vision a aussi des représentants commerciaux dans 15 pays sur tous les continents qui sont l'interface entre elle et ses clients, dont notamment les multinationales Pfizer et Apotex.

NOUVEL ÉLAN, MÊME VISION

Le modèle d'Optel Vision est à ce point performant que son PDG va annoncer aujourd'hui à Québec la création d'une nouvelle plateforme, le Groupe Optel qui va dorénavant chapeauter les activités élargies du groupe.

« On a un succès dans le pharmaceutique que l'on peut répéter dans d'autres domaines du secteur médical. On prévoit lancer cinq nouvelles unités d'affaires où on va pouvoir implanter nos technologies », explique Louis Roy.

À titre d'exemple, le PDG prévoit le lancement d'Optel Medical Devices qui va s'attaquer à la traçabilité des équipements médicaux, que ce soit les stimulateurs cardiaques, les prothèses ou même les seringues. Il s'agit d'un marché immense qui devra aussi se conformer à la traçabilité.

Groupe Optel prévoit également le lancement d'outils pour la gestion des médicaments dans les pharmacies où il se commet encore aujourd'hui beaucoup d'erreurs d'exécution dans la livraison de prescriptions.

De plus, Groupe Optel compte dévoiler aujourd'hui la philosophie de l'entreprise, les raisons fondamentales qui animent ses dirigeants à poursuivre ainsi le développement rapide et le rayonnement de ses activités dans le monde.

« On est une entreprise très profitable, mais tous nos profits servent à financer notre expansion et à investir dans des initiatives liées à la santé et à rendre le monde meilleur. On ne paye pas de salaires à 1 million par année chez nous. J'ai des employés mieux payés que moi. » - Louis Roy, PDG et fondateur d'Optel Vision

« Il faut réformer le capitalisme et réduire la concentration indécente de richesse. Nos profits vont à des causes comme la Fondation du Dr Julien ou SOS Villages, en Inde. On investit dans nos employés, leurs familles. On va rester une entreprise socioresponsable », soumet le PDG de Groupe Optel.

Depuis sa création, Optel Vision a toujours autofinancé sa croissance même si elle se fait sans cesse courtiser par tous les fonds d'investissement possibles et imaginables.

« On ne va jamais vendre à des fonds. Si jamais on a des besoins financiers ponctuels, on pourrait les appeler et les assurer d'un rendement très intéressant, mais on va toujours rester maîtres de notre destin », prévient-il.

«« On investit dans nos employés, leurs familles. On va rester une entreprise socioresponsable. » - Louis Roy, le PDG et fondateur d'Optel Vision»





la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer