Source ID:496514; App Source:cedromItem

| Commenter Commentaires (7)

Bienvenue dans la jungle

Catherine Grenier a perdu sa bataille contre la... (Photo fournie par TVA)

Agrandir

Catherine Grenier a perdu sa bataille contre la grande Éloïse Boutin-Masse sur Jamais ailleurs de Marie-Mai.

Photo fournie par TVA

Trop crier, abuser du trémolo et en beurrer une couche vocale de trop, c'est le danger qui guette tous les candidats de La voix, qui ont attaqué hier soir la deuxième étape de la compétition de TVA, celle des duos-duels.

Sabine Prévot, de l'équipe d'Isabelle Boulay, a été la première victime du syndrome «trop, c'est comme pas assez». Face à Véronique Gilbert dans l'arène, elle a complètement bousillé la pourtant très jolie chanson Tandem, popularisée par Vanessa Paradis. La fausse note? Sabine a tenté d'enterrer sa rivale sous les fioritures vocales et ça ne sonnait vraiment pas bien. Même si l'émission s'appelle La voix et non pas L'apparence, le costume de scène de Sabine, difficile à décrire dans des termes polis, n'a pas aidé sa cause non plus. C'est donc Véronique, la Térez Montcalm du concours, qui a facilement triomphé.

À l'opposé, le plus beau duel de la soirée a été celui entre Mathieu Lavoie (le chanteur du Cirque du Soleil) et la timide Gabrielle Shonk sur Sunday Bloody Sunday, une pièce pourtant usée au trognon. Les arrangements de Louis-Jean Cormier et Martin Léon ont été sublimes et les harmonies, parfaites. Défaite crève-coeur pour Gabrielle, une des artistes les plus uniques de cette téléréalité. En même temps, le timbre de voix de Mathieu est exceptionnel. Jusqu'où ira-t-il?

Cette ronde des duels a débuté avec un échange de cris rauques assez violents entre Audrey Fréchette et Marie-Ève Fournier de l'équipe d'Éric Lapointe, qui ont hurlé sur Welcome to the Jungle de Guns N' Roses. Attention, tympans fragiles. Éric Lapointe, conseillé par Dan Bigras, a opté pour Audrey, un choix discutable. Et comme le vol est maintenant possible cette saison, les trois autres entraîneurs ont tenté de mettre le grappin sur la rockeuse Marie-Ève, qui est allée faire son nid chez Isabelle Boulay.

Chapeau à Louis-Jean Cormier qui a fait chanter Piste 1 de Galaxie à ses deux poulains (Remi Chassé et Simon Petit), offrant une visibilité sans précédent à cette formation rock québécoise qui décoiffe. Victoire facile de Rémi Chassé: il a l'étoffe et la dégaine d'une vraie rockstar.

Le combat entre Della Fournier et Yoan Garneau, sur la belle chanson Islands in the Stream popularisée par Dolly Parton et Kenny Rogers, était perdu d'avance pour la jeune femme. La voix hyper grave du cowboy à cure-dents Yoan est un instrument remarquable, et c'était clair qu'Isabelle Boulay, fan de country, n'allait pas laisser filer ce Yoan, âgé d'à peine 18 ans. Il chante comme un jeune Elvis Presley. Comme prévu et sans hésiter, la chanteuse rousse a écarté Della Fournier du tournoi.

L'affrontement entre Lisa Grenier et Mélina Laplante, sur les notes d'Entre l'ombre et la lumière de Marie Carmen, n'a pas cassé la baraque. Seulement nos oreilles. Un peu moins fort, les filles. C'était limite agressant.

Deuxième vol de la soirée: Catherine Grenier, après avoir perdu sa bataille contre la grande de 6'1 Éloïse Boutin-Masse sur Jamais ailleurs de Marie-Mai, a été repêchée par Marc Dupré, son «coach rebound». Bel ajout que ces vols, que les Américains pratiquaient déjà à The Voice. Ça pimente le spectacle.

Quelques observations, en terminant. Il faudrait que les quatre coaches arrêtent de dire systématiquement: c'est difficile, je voudrais être ailleurs, je ne peux pas me décider, etc. Chers coaches, cela fait partie de votre travail de séparer le bon grain de l'ivraie. Assumez-le.

Et pour ceux que les statistiques intéressent, ce fut un match nul entre le français et l'anglais, hier soir. Quatre chansons de francos, quatre chansons d'anglos. Pas de chicane.

Les six chanceux

Vous voulez connaître le nom des six personnalités qui ont passé les auditions samedi pour remplacer Véronique Cloutier aux Enfants de la télé? Mes espions ont bossé fort ce week-end pour vous dénicher ces infos croustillantes. Alors, voici: il s'agit d'Edith Cochrane, Sébastien Benoit, François Morency, Patricia Paquin, André Robitaille et Pénélope McQuade.

Devant le public du studio 42, les trois premiers (Cochrane, Benoit et Morency) ont animé une (fausse) émission avec Bianca Gervais, André Montmorency et Sophie Faucher comme invités. Antoine Bertrand a, bien évidemment, copiloté chacun des épisodes avec tous les candidats à l'essai. C'est Sébastien Benoit qui aurait été le plus efficace de ce premier trio, me chuchote une taupe bien renseignée.

Dans l'après-midi, Pénélope McQuade, Patricia Paquin et André Robitaille ont testé le fauteuil de Véronique Cloutier et les décors des Enfants de la télé avec Gilles Renaud, Jessica Barker et Patrice Coquereau vissés dans les sièges des invités de ces émissions de test. Les gens du public ont été avertis plusieurs fois de ne rien diffuser de ces auditions secrètes sur les médias sociaux. Les spectateurs devaient aussi remplir un bulletin d'évaluation pour chacune des six vedettes ayant chauffé le plateau.

Radio-Canada dispose d'encore beaucoup de temps avant d'élire le ou la capitaine des Enfants de la télé pour l'automne 2014. La dernière de Véronique Cloutier passera le mercredi 9 avril. On jase, là, mais votre vote irait à qui?




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer