Source ID:20110427LA0068; App Source:cedromItem

Mademoiselle dans vos foyers

Doux Jésus. Alors que le débat sur la «madamisation» des médias s'estompait doucement comme un délicat fard à joues, voici de nouvelles armes pour les commentateurs de tout acabit qui dénoncent la féminisation ou la «matantisation» de nos médias. TVA nous dévoilera lundi matin, jour d'élections nationales, sa belle Mademoiselle (Mlle), une chaîne numérique flambant neuve entièrement dédiée à la Femme de 35 à 45 ans.

Oui, Femme avec un grand F, la Femme qui se passionne pour son style, ses accessoires, sa beauté intérieure, ses vêtements, ses souliers, ses cheveux, sa santé et son mieux-être (insérez ici un cri outré de Marie-France Bazzo). «Nous cherchons à rejoindre la femme. Pas l'épouse, la mère de famille ou la conjointe, mais bien la femme», répète le vice-président aux chaînes spécialisées de TVA, Denis Dubois.

On sent évidemment dans ce laïus une volonté de se démarquer de Canal Vie, une propriété d'Astral qui couvre le domaine du pratico-pratique, de la déco et de la psychopop avec un succès éclatant. Sachez qu'au départ, Mlle s'appelait TVA Mode. «Mademoiselle aime la vie. C'est une chaîne positive, une chaîne un peu bubbly qui célèbre la femme contemporaine d'ici», précise Denis Dubois.

Pour l'instant, seuls Vidéotron et quelques câblodistributeurs locaux offriront Mlle à leurs abonnés lundi dès 7 h 30. Les négociations avec Bell, Shaw et Cogeco n'ont pas encore abouti. Rappelons que Bell ne propose pas encore Yoopa - autre marque de TVA - à ses clients. Chicane pas encore réglée?

Les dames de la nouvelle chaîne Mlle de... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Les dames de la nouvelle chaîne Mlle de TVA: Virginie Coossa, Jacynthe René, Kim Rusk, Varda Étienne, Claudia Barilà et Madeleine Arcand.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Bon, trêve de commérage: six productions originales québécoises ont été logées dans la grille de Mlle. La programmation a commandé un investissement de neuf millions, dont les deux tiers ont financé des émissions fabriquées ici. La plus amusante s'appelle Par ici la sortie et met en vedette Kim Rusk, Jacynthe René et Varda Étienne. Toutes les semaines, les trois animatrices s'organisent une soirée de filles en ville, sorte de «roadtrip urbain», et visitent bars, restos, boutiques et spas à la mode. Le tout, en compagnie du chauffeur de leur limo.

À la barre du Trésor en moi, Virignie Coossa aide une jeune femme à avouer ses sentiments à un amoureux secret. Le concept dérive de l'émission américaine Plain Jane de la chaîne The CW. Le but? Redonner de l'estime et de la confiance en soi aux participantes.

Comme son titre l'indique, Le style est dans la rue s'intéresse à la mode qui s'affiche tous les jours sur les trottoirs ou dans le métro. Toutes les semaines, l'animatrice Madeleine Arcand recrutera deux femmes au style intéressant, qui se recréeront des looks avec un budget de 500 $.

Dans Mlle court, huit braves dont l'animatrice Sylvie Lauzon s'entraîneront pendant trois mois afin de terminer une course à relais de 650 km. Une production de Chantal Lacroix.

Autre produit titillant: Barilà et compagnie, un docu-feuilleton en 10 demi-heures qui suivra les soeurs Sabrina et Claudia Barilà dans la confection de la collection de vêtements portant leur nom de famille. La rumeur veut que les soeurs se soient séparées (professionnellement) depuis le tournage et qu'elles travaillent maintenant chacune de leur côté. TVA assure que la réponse à cette rumeur est incluse dans la téléréalité. Hier matin, les soeurs Barilà (Claudia est la conjointe de Guy Laliberté) ont assisté au dévoilement de l'image de Mlle côte à côte.

Côté acquisition, Mlle a mis la patte sur Sister Wives de TLC, ainsi que les comédies The Big C avec Laura Linney, Cougartown et Parenthood.

Quelques chiffres

Le hockey du Canadien sur RDS a encore tout balayé jeudi et samedi soirs avec des audiences chiffrées à respectivement 1 666 000 et 1 721 000 fans. Ça fait du monde à la messe sportive. C'est dommage pour la journaliste d'Enquête Josée Dupuis et son équipe de la SRC, qui ont proposé jeudi un des meilleurs reportages de l'hiver, celui sur les pratiques choquantes et scandaleuses à la fourrière privée le Berger blanc de Montréal. Chiens euthanasiés à froid, chats qui agonisent pendant des heures dans des poubelles et animaux qui souffrent horriblement sous les yeux des employés qui en rigolent, les horribles images de caméra cachée ont fait frissonner le plus insensible des téléspectateurs. Du sapré beau travail de reporter, encore disponible sur Tou.tv, qui n'a toutefois été visionné que par 323 000 personnes. En espérant que les choses changent maintenant dans les refuges.

Toujours jeudi soir, le retour de Jean-René Dufort à la barre d'Infoman, après un long congé maladie pour pneumonie, a aussi glissé sous le radar en raison des séries éliminatoires. Audience: 397 000 accros. Pourtant, le topo de Chantal Lamarre sur la nouvelle tendance bizarre qu'est le «outdooring» a été délicieux. Et Jean-René Dufort nous a cruellement manqués pendant cette campagne électorale un peu beige et ennuyeuse.

Dimanche soir, Tout le monde en parle a rallié 1 489 000 fidèles, tandis que Le défi des champions de TVA s'est éteint devant 703 000 téléphiles. Pour le vrai réseau, c'est très peu. Voilà un gâteau qui n'a vraiment pas levé. Une vraie galette.

Dernier truc sur la SRC, Véronique Cloutier devrait confirmer demain soir sur le plateau de Pénélope McQuade qu'elle et son conjoint Louis Morissette tiendront le gouvernail du Bye Bye 2011. Tiens, tiens. N'est-ce pas un brin incestueux comme tactique de relations publiques?




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer