Voici les détails, tristes et durs, d'une distraction, d'une maladresse, qui a dégénéré en grave accident de la route dimanche matin: Pénélope McQuade a perdu le contrôle de sa Jetta en débouclant sa ceinture de sécurité pour brancher un iPod.

Hugo Dumas LA PRESSE

En quelques secondes d'inattention au volant, ça nous arrive tous, avouons-le, la vie de l'animatrice vedette de TVA a basculé. C'est une histoire extrêmement cruelle. Car en se détachant, oui, Pénélope McQuade a provoqué l'embardée sur l'autoroute Jean-Lesage. Mais c'est cette même manoeuvre - de défaire sa ceinture - qui lui a probablement sauvé la vie, croient les proches de la reporter reine des tapis rouges.

«Elle a tout de suite été éjectée par le toit ouvrant. En regardant l'état de son auto après l'accident, complètement démolie, j'ai de la misère à imaginer que Pénélope aurait pu s'en sortir si elle était demeurée coincée à l'intérieur», a raconté l'agent de l'animatrice Éric Young, en entrevue téléphonique.

Au chevet de sa fille, qui récupère à l'Hôtel-Dieu de Lévis, le journaliste et animateur Winston McQuade partage le même avis: «Compte tenu de l'état de la voiture, une vraie galette, si Pénélope était restée attachée, on ne serait pas ici en train de discuter de son état de santé», a-t-il confié à La Presse.

La Sûreté du Québec n'endosse toutefois pas cette théorie. «Moi, jamais je ne conseillerai aux gens de ne pas porter leur ceinture de sécurité. On doit la porter en tout temps», a tranché Richard Gagné, porte-parole de la SQ.

Peu importe. Le plus important, l'essentiel, c'est que cette spectaculaire embardée n'ait pas fauché la vie de la pétillante et allumée animatrice de Salut, bonjour week-end à TVA. «Pénélope, c'est un soleil. C'est une fille qui a un moral d'acier. Elle remercie le ciel d'être encore en vie», a soufflé Éric Young.

«Son état est stable. Sa tête n'a pas été amochée. Son sens de l'humour est soutenu par une bonne dose de Dilaudid», a ajouté Winston McQuade.

En fin de matinée dimanche, Pénélope McQuade, 38 ans, filait sur l'autoroute 20 en direction de Montréal, après avoir terminé son boulot à Salut, bonjour. L'émission réveille-matin de TVA provient, tous les samedis et dimanches, en direct de la Vieille Capitale. Selon la SQ, l'animatrice - seule dans sa Volkswagen Jetta - roulait «à une vitesse acceptable» dans la voie de dépassement.

À la hauteur de Laurier-Station, Pénélope McQuade a d'abord branché son nouveau BlackBerry dans l'allume-cigarettes, pour recharger la pile, puis a détaché sa ceinture pour connecter son iPod. Pourquoi a-t-elle ôté cette protection, vous demandez-vous? Parce que dans le modèle de Jetta 2008 que conduisait l'ex-vadrouilleuse de Star Système, la prise pour relier le iPod à la stéréo se trouve à l'intérieur du coffre à gants, sur la paroi jouxtant la portière du passager. Pas très pratique, mettons, pour le conducteur.

«À ce moment-là, oui, il faut se détacher pour brancher un iPod. En temps normal, vous devriez brancher l'appareil avant de partir. Dans les derniers modèles de Jetta 2008 et ceux de 2009, la prise du iPod a été déplacée dans l'accoudoir central, entre le passager et le conducteur. Elle n'est plus dans le coffre à gants», a noté Éric Latulippe, conseiller aux ventes chez Popular Volkswagen, rue Saint-Hubert, à Montréal.

C'est en se redressant que Pénélope McQuade a perdu la maîtrise de sa voiture, qui a ensuite fait plusieurs tonneaux. Éjectée, l'animatrice a atterri sur le terre-plein. Sa Jetta s'est écrasée sur l'autoroute, à l'envers. Aucune autre auto n'a été impliquée. «C'est une distraction», a constaté Richard Gagné de la Sûreté du Québec.

La liste des blessures subies par Pénélope McQuade glace le sang: fracture au fémur droit, fracture du sternum, multiples fractures aux côtes, fractures mineures sur cinq vertèbres dorsales, fracture de la hanche droite et genou gauche amoché. Par miracle, son visage, son cou et ses bras ont été épargnés. Elle a passé cinq heures sur la table d'opération de l'Hôtel-Dieu de Lévis et devrait quitter les soins intensifs aujourd'hui.

Et pour l'instant, pas question de la rapatrier dans un hôpital montréalais. «Pas avant une ou deux semaines», a noté Winston McQuade. TVA n'a pas confirmé hier qui lui succédera - temporairement - à la barre de Salut, bonjour et de Juste pour rire en direct plus tard cet été. Sa convalescence durera, au minimum, trois mois.

Hier, la page Facebook de l'animatrice débordait de messages d'encouragement. Tellement que son entourage suggère d'acheminer vos voeux de prompt rétablissement à l'adresse courriel: penelope.mcquade@tva.ca.

Du nouveau sur Rachid

Alors, à quoi ressemblera la nouvelle émission hebdomadaire de Rachid Badouri, dont TVA a gardé top secret le contenu? Écoutons les confidences d'une source discrète et bien branchée à propos de Peut contenir des Rachid, qui entrera en ondes dans la saison 2009-2010: «Rachid Badouri se glisserait dans la peau de ses personnages de scène pour attraper des gens à la caméra». Des artistes connus? Des vedettes? Ou Monsieur et Madame-Tout-Le-Monde? Impossible de le savoir. Un conseil, cependant: cet été, si un personnage loufoque vous aborde au mini-putt, au camping ou chez Provigo, pensez à Alain Stanké et souriez! Vous êtes aux Insolences d'une caméra, euh, pardon, vous êtes à Peut contenir des Rachid. Cheese!

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Pénélope McQuade a perdu la maîtrise de sa voiture dimanche matin, après avoir branché son iPod.