Source ID:; App Source:

La Germaine d'Occupation double encaisse son 4 %

Dans un couple, la Germaine, c'est elle qui gère et qui mène. D'où son surnom: Germaine. Elle choisit tous les vêtements portés de son amoureux (ça te va tellement bien le carreauté!), épluche sa facture de cellulaire (c'est qui, ça 555-1234?) et organise tous ses samedis de congé (opération ménage, puis les commissions!). Possessive et jalouse, la Germaine pourrait être la grande soeur de Lyne-la-pas-fine.

Pourquoi Claudia a-t-elle dévoilé ses sentiments aussi vite... (Photo: TVA) - image 1.0

Agrandir

Pourquoi Claudia a-t-elle dévoilé ses sentiments aussi vite dans l'aventure?

Photo: TVA

Malgré son acharnement à tout contrôler, la Germaine ne triomphe pas toujours. Dimanche soir, elle a tout perdu à Occupation double 5, qui a rivé 1 968 000 téléspectateurs devant leur poste, soit autant que le débat des chefs.

 

Samuel a plutôt choisi la rouquine Jessica, plus pimpante, plus docile que Claudia-la-Germaine, victime de ses bouderies d'enfant gâtée, de ses crises de larmes hystériques et de ses phrases assassines.

Personne ne reprochera à Claudia d'avoir «joué une game» dans Occupation double 5. Très rapidement, la jeune femme de Laval a mis son coeur sur la table, quitte à ce que le grand Sam l'écrabouille et la hache en fines tranches. Et contrairement à ses copines de chambre, Claudia a toujours été directe, franche et cassante, ce qui a valu un chapelet d'ennemis et de nombreux détracteurs de salon.

Combien de discussions autour de la machine à espresso a-t-elle alimenté? Beaucoup. Et, traitez-moi de naïf, j'ai l'impression que Claudia a été - avec Patricia - une des participantes les plus vraies de la téléréalité vedette de TVA, dans la mesure où l'authenticité existe dans un univers aussi artificiel.

Personnellement, j'ai bien aimé pester contre cette Claudia. Pourquoi a-t-elle dévoilé ses sentiments aussi vite dans l'aventure? Pourquoi ne se la ferme-t-elle pas au souper d'élimination? Qu'a-t-elle vu dans le regard éteint et vide de Samuel? Pourquoi n'a-t-elle pas écouté Patricia, qui l'a avertie que son coeur en prendrait plein la gueule?

L'attrait des téléréalités se trouve précisément là: dans l'imperfection de ses candidates, qui aiment trop ou qui aiment mal, qui réagissent sous le coup de l'émotion, qui se laissent embobiner par de beaux parleurs et qui se sentent ensuite trahies ou utilisées.

Sans Claudia, Occupation double 5 - OD pour les intimes - aurait dégringolé comme Loft Story dans les sondages BBM. Et sans Claudia, qui l'a trop souvent sauvé de la guillotine, Samuel ne se la coulerait pas douce dans une immense baraque de Terrebonne aux côtés de... Jessica.

Malheureusement, Claudia, 27 ans, a commis plusieurs bourdes sentimentales en tentant d'emprisonner Samuel dans une relation qui n'a jamais existé. Comme le constatait avec justesse ma collègue Chantal Guy hier, Samuel, 28 ans, a été écartelé entre l'épouse de son âge ou la maîtresse, plus jeune (23 ans) et pleine de promesses. Samuel s'est évidemment sauvé en Mazda avec Jessica. Peut-on le blâmer?

Claudia, elle, se retrouve le bec à l'eau. J'ai tenté de lui parler au téléphone hier. Rien à faire. Claudia ne brisera pas le silence avant L'heure de vérité, que TVA diffusera dimanche à 19 h 30. Mieux vaut laver son linge sale sur les ondes du «vrai» réseau que dans les journaux, où c'est beaucoup moins payant pour TVA, faut croire.

Sérieusement, qu'est-ce que Claudia retirera de ses 10 semaines passées entre Terrebonne, Las Vegas et les Laurentides? Elle n'a remporté aucun prix. N'a pas trouvé le grand amour. A été humiliée publiquement. S'est comportée comme une garce à Los Cabos. Et elle a dévoilé à 2 millions de téléspectateurs un de ses traits de caractère les plus intimes, soit son comportement amoureux. Durs lendemains de téléréalité, qui aplatissement l'amour-propre et démolissent la confiance en soi.

Pour sa cinquième saison en ondes, Occupation double a livré la marchandise promise: jalousie, tromperie, triangles amoureux, escapades de rêve, désillusions et flammèches.

Tiens, parlant de trucs payants, la soirée de dimanche l'a encore été pour Tout le monde en parle, qui a retenu l'attention de 1 466 000 fans pendant 2 h 25. Ce n'est pas rien. Toujours sur son élan électoral, Et dieu créa... Laflaque a intéressé 839 000 fidèles.

À TVA, la grande finale de La cour des grands a captivé 1 342 000 personnes, tandis que Dieu, merci! a décroché une cote d'écoute estimée à 1 361 000 téléspectateurs.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer