• Accueil > 
  • Opinions 
  • > iPhone non grata à TVA: Vidéotron n'a pas le choix 

iPhone non grata à TVA: Vidéotron n'a pas le choix

Il est tout à fait normal qu'une émission... (PHOTO-MONTAGE: LA PRESSE)

Agrandir

Il est tout à fait normal qu'une émission commanditée par une entreprise de télécommunication s'efforce de mettre en valeur les produits de son commanditaire plutôt que ceux de ses concurrents. La pratique n'est pas nouvelle et encore moins exclusive à TVA.

PHOTO-MONTAGE: LA PRESSE

J. Serge Sasseville
L'auteur est vice-président
, affaires corporatives, institutionnelles, de Quebecor Media. Il réplique à la chronique d'Hugo Dumas intitulée «iPhone non grata à TVA?», qui a été publiée mardi.

Votre chronique («iPhone non grata à TVA?») renferme plusieurs affirmations trahissant une mécompréhension du contexte technologique entourant la téléphonie mobile au Canada. Malheureusement, cette mécompréhension, et votre enthousiasme apparent pour l'iPhone, vous ont amené à faire des inférences qui ont pu induire vos lecteurs en erreur, d'une part, quant aux motivations et aux choix technologiques de Vidéotron dans le domaine des communications mobiles et, d'autre part, quant aux intentions de TVA à l'égard des produits apparaissant dans les émissions qu'elle diffuse.

Il est notamment faux d'affirmer, comme vous le faites, que Vidéotron a «choisi» la bande de fréquence AWS pour son service de communication sans fil. Vidéotron n'a en effet eu aucun choix à cet égard, cette bande étant la seule bande de fréquence avec un usage éprouvé pour la téléphonie mobile que le gouvernement du Canada a choisi de rendre disponible en 2008 lors de l'enchère de spectre tenue pour les nouveaux entrants dans le marché de la téléphonie sans fil.

Ensuite, il faut savoir qu'il n'y a pas d'incompatibilité fondamentale ou permanente entre l'iPhone et la fréquence AWS. Apple a pour l'instant décidé de ne pas développer l'iPhone dans cette bande de fréquence. Je vous assure toutefois que Vidéotron et les autres fournisseurs de service utilisant la bande AWS souhaitent que cette situation évolue.

De la même façon, il est tout aussi inexact de parler du «choix technologique» de Vidéotron pour la plateforme Android de Google et le téléphone Nexus One de HTC. HTC, tout comme plusieurs manufacturiers, a choisi de développer des appareils avec le système d'exploitation Android et qui sont compatibles avec la bande de fréquence AWS. Nous voyons d'ailleurs difficilement comment vous pouvez remettre en question la décision de Vidéotron d'offrir des téléphones utilisant la plateforme Android, alors que celle-ci, saluée par les experts et plébiscitée par les utilisateurs, est désormais la plus populaire en Amérique du Nord, accroissant sans cesse ses parts de marché aux dépens de ses concurrents, incluant l'iPhone.

D'autre part, en votre qualité de critique télévisuel, vous devriez être assez familier avec l'industrie de la télévision pour saisir l'importance des commanditaires et du placement de produits pour le financement des télévisions généralistes privées, comme TVA, qui ne subsistent que grâce aux revenus publicitaires. Or, il nous apparaît tout à fait normal qu'une émission comme Lance et Compte, commanditée par une entreprise de télécommunication, s'efforce de mettre en valeur les produits de son commanditaire plutôt que ceux de ses concurrents. C'est là l'essence même de la commandite et les producteurs le comprennent très bien, comme le souligne votre article.

La pratique n'est pas nouvelle et encore moins exclusive à TVA ni aux produits de la téléphonie. Je me permets à ce titre de vous souligner que la série 19-2, que vous encensez régulièrement, est très visiblement commanditée par Ford, au point où tous les véhicules utilisés par les personnages principaux de cette série sont de cette marque. Or, si la télévision d'État, financée à même les deniers publics, se permet ce choix commercial, de quel droit pourrait-on le reprocher à TVA?

Quebecor et Vidéotron ont investi plus de 1 milliard de dollars afin de mettre sur pied un réseau sans fil, maintenant 4G, à la fine pointe de la technologie et ainsi offrir à la population et aux entreprises du Québec une infrastructure de communication de premier plan sur laquelle ils peuvent créer, échanger et se divertir. L'engagement de Vidéotron est de continuer d'effectuer tous les efforts pour offrir toujours davantage de choix aux consommateurs et cet engagement s'étend tout autant aux plateformes et aux appareils mobiles qu'à tout autre élément de son offre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer